Habitat : 21 containers pour une résidence design et pratique

Dans le domaine de la construction individuelle de logement nous voyons arriver depuis quelques années toutes sortes de maisons écologiques (bois, panneaux solaires), de quartiers éco-responsables ou encore de matériaux respectueux de l’environnement (torchis, bambou).

Certains imaginent même des maisons faites de containers industriels pour des campus universitaires par exemple. C’est de ce style de maison que nous allons évoquer dans ce billet, à la différence près que celle-ci est une maison de type individuel qui a été réalisée par un cabinet d’architecte pour une famille américaine de 4 personnes. Une innovation construite dans le célèbre quartier de Brooklyn à New York.

 

Le recyclage de logements en containers n’est pas vraiment une nouveauté puisqu’il est déjà utilisé aux Pays-Bas depuis le début des années 2000, le procédé s’est ensuite étendu en Australie, en Allemagne etc.  Comme cité précédemment, c’est au Havre que ce genre de construction est apparu en France pour palier au manque de logements étudiants. Cette alternative aux constructions traditionnelles se répand de plus en plus. La mode est à l’industriel, au recyclage et à l’économie, les containers inusités ou usagers sont donc une aubaine pour ces constructions originales comme sorties d’un film de science-fiction.

Pour réaliser cette maison individuelle à Brooklyn, il aura fallu assembler 21 containers ! La découpe en biais de certains containers permet un résultat en pente afin d’optimiser les écoulements d’eaux pluviales et d’assurer une harmonie de l’ensemble du bâtiment. Cette construction est l’oeuvre du cabinet d’architecte new yorkais Lot-EK et pourrait donner des idées à d’autres !

À LIRE AUSSI :  Little Giant Modular : l'invention d'une maison pliable et prête à installer à partir de 20 000 €

 

Les volumes de pièces sont largement fonctionnelles si on y laisse les cloisons originelles mais elles peuvent être doublées voire triplées si les cloisons centrales sont abattues puis assemblées par les cloisons extérieures. Il suffit ensuite d’adapter les meubles à chaque pièce pour une harmonie plutôt réussie. L’ameublement se fait avec de nombreux matériaux de récupération de manière à faire du sur mesure financièrement accessible. Ainsi comme vous pouvez le voir sur la photo suivante, la table familiale a été fabriquée en bois de récup (palette ou bastaing) et franchement elle se marie parfaitement avec le reste : industriel, urbain, tendance !

Habitat : 21 containers pour une résidence design et pratique

Nous n’avons aucune idée du coût de fabrication de cette demeure originale, nous savons juste qu’il faut compter en France environ 400 € du m² pour ce type de construction contre une moyenne de 2000€ pour la même surface sur une construction traditionnelle. Une alternative écologique aux constructions que nous avons l’habitude de voir. A surveiller tout de même afin que ce genre de construction qui demande de l’entretien extérieur (ferraille) ne devienne pas une perturbation visuelle de notre environnement. Car nous risquerions de reproduire les mêmes effets que les immeubles d’habitation appelés communément cage à lapin qui ont fleuri dans les banlieues dans les années 70 et qui sont aujourd’hui détruits un à un…

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page