Le poisson glouton de Michel Legay a fait des petits… Il est désormais échoué sur les plages du Languedoc et attend vos déchets plastiques !

Le petit poisson-poubelle de Michel Legay dont nous vous parlions il y a peu a sans doute donné des idées à d’autres municipalités ! A La Grande Motte (34), légendaire station balnéaire, le premier poisson glouton se trouve sur la plage du Couchant, à l’initiative du maire de la commune, Stéphan Rossignol.

Vous l’avez peut-être vu cet été (ou pas encore) mais il a sans aucun doute dû être bien nourri par les touristes…Une excellente initiative pour sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à ce plastique qui pollue nos plages et nos océans… Et un nouveau jeu utile pour les petits : nourrir le poisson glouton !


A lire également : Corona bloque la plage d’Ipanema avec un mur de plastique


A La Grande Motte, il porte le nom d’Ap’Hérault comme pour rappeler que les contenants des apéros* partagés sur la plage devront venir lui remplir le ventre raconte le site actu.fr. Cette structure métallique posée sur le sable est bien sûr faite pour recueillir les déchets plastiques des touristes présents mais également pour inciter les mêmes touristes à faire un geste pour l’environnement en ramassant les immondices laissées sur la plage.

Vidéo : Des “poissons gloutons” sur les plages Héraultaises

Trois poissons gloutons devraient venir agrandir le cheptel à Agde, Vendres et Frontignan, afin que les plages languedociennes soient aussi propres quand les touristes arrivent que lorsqu’ils la quittent !

Si en plus des cendriers de poche pouvaient être en libre-service, accrochés au poisson, il y aurait aussi moins de mégots enterrés dans le sable… Une pierre deux coups à jouer peut-être ? Le poisson de Michel Legay a donc trouvé preneur et on espère qu’ils envahiront bientôt les plages de nos littoraux, si touchés par ces plastiques abandonnés… Urgence !