Environnement

LabMadeleine : Quatre jeunes ont crée une « foret comestible » et nourricière à Jussac

En Haute-Loire, quatre jeunes gens ambitieux ont décidé de faire de la forêt reçue en héritage, un havre de paix pour les abeilles et d’y cultiver des produits à déguster ou à cuisiner !

Une forêt comestible ? Quelle drôle d’idée non ? C’est pourtant l’objectif que se sont fixé Simon, Chloé, Claire et Aurélien quand Simon et Chloé ont hérité d’un espace forestier à Retournac (Haute-Loire 42).

Au lieu de le vendre ou de le laisser vivoter, ils ont décidé avec l’aide de deux amis, Claire et Aurélien d’en faire une forêt comestible : le LabMadeleine ! Un projet qui a pour ambition de planter des fruitiers, d’installer des ruches et de recréer une biodiversité essentielle à la Nature, en faisant revenir abeilles et oiseaux dans un espace protégé… Explications.

À LIRE AUSSI :  L'arbre de Frankenstein : Il crée un arbre hybride pouvant donner jusqu'à 40 variétés de fruits différentes

Cette forêt-jardin a été pensée par Simon Tarabon, ingénieur en écologie, sa sœur, Chloé, architecte comme Aurélien Millefiori, et Claire Boulet, graphiste. Ces quatre jeunes gens souhaitent, à travers ce projet lancer une réflexion sur les enjeux du changement climatique, expérimenter une agriculture pérenne et responsable. L’un de leurs objectifs étant de proposer la transformation des produits issus de la forêt-jardin à travers des préparations culinaires et de créer de nouvelles manières de consommer ces produits naturels.

Simon explique : « L’idée, c’est de reconstruire un éco-système forestier des fruits du verger ». « Ici, on est protégé du Nord et on bénéficie d’un micro-climat. Du coup, on peut tester différentes variétés. Par exemple, on a planté des citrons épineux, qui seront cependant consommables en se cuisinant. »

Au total ce sont 3000 m² qui seront cultivés avec des arbres fruitiers (pomme, poire) qui produisent également du pollen que consommeront les essaims d’abeilles qui viendront habiter cette forêt d’ici quelques mois. Ils prévoient également des fruits rouges, des fruits secs comme les noisettes et des plantes aromatiques comme la lavande ou le sureau très utile en phytothérapie !

Une cagnotte en ligne est désormais ouverte sur Blue Bees afin de proposer des ateliers de sensibilisation à la protection des abeilles, indispensables à notre écosystème. Voici un bien joli projet qui méritait bien une petite mise en avant… Si vous passez du côté de Jussac, faites un détour par cette forêt enchantée !

Crédit photo : LabMadeleine : une jungle nourricière / Facebook

LabMadeleine : Quatre jeunes ont crée une "foret comestible" et nourricière à Jussac

Crédit photo : LabMadeleine : une jungle nourricière / Facebook

LabMadeleine : Quatre jeunes ont crée une "foret comestible" et nourricière à Jussac

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page