Environnement

Lyon : vers une interdiction totale des véhicules Diesel d’ici 2026

La métropole de Lyon est en passe de prendre une décision radicale pour continuer à réduire les émissions polluantes et améliorer la qualité de l’air. Pour avoir une ville plus saine, les autorités prévoient d’interdire la circulation des voitures à moteur diesel d’ici 2026.

Les villes du monde entier multiplient les initiatives pour limiter la pollution de l’air et réduire les impacts du réchauffement climatique. L’option la plus prisée actuellement reste la transition énergétique. De plus en plus de personnes optent pour les moyens de transport électriques, qui ont l’avantage d’être non polluants.

Ces alternatives sont plus respectueuses de l’environnement, contrairement aux voitures à énergie fossile. Dans le but d’améliorer la qualité de l’air, Bruno Bernard, le président écologiste de la métropole de Lyon, a annoncé la fin imminente des véhicules à moteur diesel. Ces voitures devraient être interdites à Lyon d’ici 2026.

À LIRE AUSSI :  Cet inventeur de génie nettoie le lac d’Annecy avec sa propre invention, un bateau dépollueur

Vers la réduction et la dépollution du parc automobile

Depuis des mois, la métropole de Lyon travaille d’arrache-pied pour améliorer la qualité de l’air sur son territoire. Le 1er janvier 2020, elle a annoncé l’entrée en vigueur de la Zone à faibles émissions (ZFE). Cette zone, qui a été mise en place pour réduire les émissions polluantes, est interdite aux camions et camionnettes professionnels qui possèdent les vignettes Crit’Air 4 et 5 ou qui sont non classés. Le 1er janvier 2021, la ZFE sera également interdite aux voitures ayant une vignette Crit’Air 3.

Bruno Bernard a fait savoir à travers un récent communiqué que les lois concernant la circulation des véhicules à Lyon allaient être renforcées. Il nous apprend notamment que les véhicules à moteur diesel seront interdits à Lyon d’ici 2026, c’est-à-dire à la fin de son mandat.

Lyon : vers une interdiction totale des véhicules Diesel d’ici 2026
Zone ZFE. Crédit image : Grand Lyon

« Notre objectif est qu’à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué », a-t-il déclaré. Ce communiqué stipule également que seuls les véhicules possédant les vignettes Crit’Air 0 et 1 seront autorisés à circuler dans la ZFE. Bruno Bernard a souligné que « l’objectif est la sortie du diesel. »

Lyon prévoit des alternatives

Bruno Bernard a évoqué l’intégration de nouvelles communes dans la ZFE. On notera notamment l’introduction de Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, Vénissieux et Bron dans cette zone. L’élargissement de la ZFE sera soumis au vote des conseillers métropolitains en mars 2021. La métropole de Lyon aura encore tout le temps d’appliquer ces nouvelles mesures.

D’ici leur entrée en vigueur, les autorités prévoient de mettre en place des alternatives qui vont faciliter cette transition. Ils évoquent notamment l’investissement dans les transports en commun, le covoiturage ou encore l’autopartage.

Les personnes qui devront se défaire de leur ancienne voiture n’auront aucun souci à se faire car  ils pourront intégrer un programme de soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions.

Via
lyoncapitale.fr

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page