Rhône : la méthode antique et sans biocide de l’entreprise Furax Dératisation pour éliminer les rats et les souris

Avec l'augmentation des problèmes liés aux rats, Jérôme Guillemin a décidé de prendre les choses en main en lançant Furax Dératisation. Alliant respect de la biodiversité et bien-être animal, cette entreprise propose une approche unique grâce à des furets, prédateurs naturels des rats, pour réguler leur population.

Si l’on se fie aux pages des magazines, Paris serait la plus belle ville du monde ! Effectivement, elle l’est peut-être par ses monuments et ses richesses culturelles. Cependant, si vous vous promenez dans certains quartiers, la plus belle ville du monde se transforme en cauchemar. Depuis toujours, les Parisiens, comme les Marseillais ou d’autres d’ailleurs, sont confrontés à la présence de rats. Ils pullulent partout, se reproduisent à la vitesse de l’éclair et éventrent les poubelles. Certaines rues de la capitale, le soir venu, sont véritablement glauques, tant les rats y sont nombreux. Dans la région lyonnaise, un homme lutte contre la prolifération des rats sans biocide avec l’entreprise Furax Dératisation, qu’il vient de lancer. Découvrez l’histoire de Jérôme Guillemin et ses techniques de dératisation. C’est parti.

D’où lui est venue l’idée de créer cette entreprise ?

Jérôme Guillemin a travaillé pour diverses sociétés durant sa vie, mais son souhait était de créer sa propre entreprise. Depuis toujours, il se questionne sur la biodiversité et surtout sur l’impact de la vie humaine sur celle-ci. L’idée d’une entreprise autour de la dératisation fait son chemin, car il sait que les rongeurs qui sont classés « nuisibles » sont un vrai problème. Collectivités, agriculteurs et particuliers se trouvent souvent démunis quand les rats s’invitent dans leurs locaux.

Les Furettes Nadia, Violette et Steak.
Les Furettes Nadia, Violette et Steak. Crédit photo : Jerôme Guillemin

Un jour, Jérôme découvre une vidéo sur le Net, présentant une entreprise toulousaine qui avait opté pour les furets, redoutables prédateurs naturels du rat, pour installer son entreprise. Il adopte alors trois petites furettes, Nadia, Violette et Steak, puis commence le dressage. Voici comment quelques mois plus tard, après avoir obtenu l’agrément Certibiocide et l’agrément de piégeur délivré par la Fédération des Chasseurs de la Loire, il lance son entreprise Furax Dératisation.

Comment procède-t-il pour capturer les rats ?

Jérôme étudie alors toutes les possibilités et constate les dangers des biocides pour l’environnement. Pour les novices, sachez que la mort-aux-rats est un biocide, qui pourra être mortel pour tout autre animal que le rat, s’il l’ingère par exemple. L’entrepreneur décide alors que son entreprise de dératisation sera Zéro Biocide, seules ses petites furettes travailleront pour les clients ! Jérôme explique, dans un communiqué qu’il nous a transmis, que sa volonté n’est pas d’exterminer les rats de la planète, mais de réguler les populations de cette espèce invasive.

L’entreprise accompagne ainsi les clients qui souhaitent un piégeage sans biocide. Pour que le piégeage soit efficace, Furax Dératisation propose des interventions nocturnes d’observation ou de piégeage. Eh oui, les rats sortent rarement par 30 °C à l’extérieur. L’entrepreneur propose également des conseils et des solutions préventives pour que les rats ne reviennent pas. Enfin, un suivi annuel des sites piégés est mis en place, justement pour éviter le retour des rats indésirables.

Comment piège-t-il les rats sur les sites ?

Les furets sont des prédateurs naturels capables de chasser les rats ou les lapins. Historiquement élevés principalement pour leur fourrure, les furets ont été, depuis l’Antiquité, un dératiseur naturel très efficace. Durant les XVe et XVIe siècles, ils étaient fréquemment employés sur les navires pour éradiquer les rats. Ils ont la particularité de se diriger à l’odeur et recherchent leurs proies dans les terriers. Une fois l’odeur perçue, le furet descend au fond de la galerie, le rat tente de s’échapper par une autre sortie, condamnée par un panier ou un filet. Furax Dératisation agit dans le respect des animaux, que ce soit pour les furettes qui sont pucées, vaccinées, passant beaucoup de temps avec leur maître, ou pour les rats qui seront euthanasiés de manière respectueuse. D’ailleurs, Jérôme met un point d’honneur à ce que les sites traités soient sécurisés pour les furets.

À LIRE AUSSI :  Comment protéger l'isolation de votre maison contre les nuisibles ?

En ville, par exemple, c’est plus compliqué, car les furettes filent dans les égouts, suivent moult odeurs de rongeurs et peuvent se perdre. Quand elles ne travaillent pas, Nadia, Violette et Steak peuvent se prélasser dans un grand enclos extérieur à l’abri des éléments, qui leur permet de vivre au rythme du soleil et des saisons. Jérôme les nourrit exclusivement de viande et passe beaucoup de temps avec elles. Le furet est un animal génial, qui peut facilement être domestiqué, mais pour cela, il a besoin d’attention et les furettes de Jérôme n’en manquent pas ! Enfin, sachez que si vous faites appel à Furax Dératisation et que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour les furettes, Jérôme n’interviendra pas.

Quels sont les avantages de la méthode de Jérôme ?

La méthode de piégeage avec furet pour la dératisation offre de nombreux avantages indéniables. Tout d’abord, elle se révèle extrêmement efficace, car le furet est un prédateur naturel du rat. Cette approche permet de contrôler avec précision le nombre de rats prélevés sur le site, évitant ainsi une surpopulation nuisible. De plus, aucun cadavre de rongeur n’est laissé sur place, ce qui évite tout risque de propagation de maladies ou d’odeurs désagréables. En outre, cette méthode n’a aucun impact sur la biodiversité environnante, préservant de cette façon l’équilibre de l’écosystème. En misant sur la prédation naturelle, la pression exercée sur les populations de rongeurs influe directement sur leur taux de reproduction.

Le dressage des furets.
Le dressage des furets. Crédit photo : Jerôme Guillemin

Le piégeage constitue également une approche efficace dans la lutte contre les rongeurs. Après avoir réalisé un diagnostic précis, des pièges adaptés au site et à la population à traiter sont mis en place. Cette méthode requiert une réelle expérience et un suivi attentif. Elle permet un suivi régulier du site avec plusieurs passages dans un temps limité, garantissant un contrôle constant de l’infestation. L’observation nocturne est une stratégie qui complète parfaitement le piégeage. Cette approche fournit un rapport détaillé qui permet de détecter les problèmes spécifiques et de mettre en œuvre des solutions adaptées. Enfin, chaque site infesté est pris en charge individuellement. Des solutions sur mesure sont trouvées en fonction des moyens du client, assurant ainsi une efficacité optimale.

Les furets se prélassent dans un grand enclos extérieur à l’abri des éléments.
Les furets se prélassent dans un grand enclos extérieur à l’abri des éléments. Crédit photo : Jerôme Guillemin

Quelles sont les valeurs de l’entreprise ?

Comme nous vous l’avons dit en début d’article, le respect de la biodiversité et le bien-être animal sont les principales valeurs de Furax Dératisation. Cela concerne aussi bien les furettes, que les rats qui sont piégés. Ces derniers sont euthanasiés de manière douce, puis les cadavres sont emmenés à l’équarrisseur, par respect pour l’animal et pour éviter tout risque de prolifération d’éventuelles maladies. Les furets sont utilisés par les chasseurs depuis des années et ils sont de redoutables chasseurs, doux comme des agneaux avec leurs maîtres, mais pugnaces et intraitables avec leurs proies. Finalement, Furax Dératisation remet au goût du jour une méthode inventée il y a très longtemps, mais en respectant les animaux qu’il soigne et qu’il pourchasse. En voilà une excellente idée, non ?

En savoir plus, retrouvez toutes les informations sur les différents réseaux sociaux :

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Furax-deratisation

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page