Back Light Signalisation : l’invention des lycéens de Briançon, lauréate des Olympiades des Sciences de l’Ingénierie

Le Back Light Signalisation, une création ingénieuse de lycéens, promet d'améliorer la visibilité des trottinettes électriques et des cyclistes. Zoom sur cette innovation qui pourrait sauver des vies.

Dans l’un des derniers bilans concernant la mortalité routière, l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière) dénombre 3 219 personnes décédées en 2021 sur les routes de France. Et parmi ces victimes, il faut malheureusement comptabiliser une augmentation pour celles et ceux qui utilisent un EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé) que sont, par exemple, les trottinettes électriques. Ainsi, en 2022, on enregistrait 34 victimes contre 24 en 2021 et 10 en 2019. Dans la plupart des cas, le non-port du casque est en cause, mais c’est aussi souvent à cause d’une collision avec un autre véhicule. Rappelons que pour conduire une trottinette électrique bridée à 25 km/h, il faut avoir au moins 14 ans et être en possession de son permis AM. Il n’empêche que les accidents sont nombreux. Pour tenter de limiter ces derniers, trois lycées du Briançon ont inventé un dispositif très ingénieux : le Back Light Signalisation. Découverte.

Pourquoi travailler sur l’invention d’un tel équipement de sécurité ?

Les lycéens sont probablement les mieux placés pour savoir combien la trottinette électrique, cible de leur projet d’étude, peut s’avérer dangereuse. Quant à nous, adultes et automobilistes, nous avons tous été confrontés, un jour, à une trottinette électrique qui nous a fait rager. La majorité des accidents impliquant une trottinette électrique sont dus aux changements de direction de cette dernière, qui se fait sans clignotant. Il existe des trottinettes électriques équipées de ces dispositifs, mais ce n’est pas la majorité d’entre elles. Le manque de visibilité des trottinettes électriques étant criant, les lycées ont donc décidé d’inventer un nouveau système qui leur permettrait d’être vues des autres.

Le panneau à LED du système de sécurité en cours de tests.
Le panneau à LED du système de sécurité en cours de tests. Crédit photo : UPSTI (capture d’écran vidéo YouTube)

Le Back Light Signalisation, qu’est-ce que c’est ?

Benjamin, Matte et Buyatti ont mis en place une solution novatrice pour répondre aux problèmes de visibilité rencontrés par les usagers de moyens de transport doux, en particulier les trottinettes, mais également par les motards. Les trois lycéens ont donc développé le rétroéclairage signalé par un sac à dos, équipé d’un panneau LED sur la face avant. Pour garantir une utilisation pratique et efficace, une application gratuite conçue par Benjamin permet de capter les axes via le gyroscope du téléphone et l’accéléromètre. Ainsi, le rétroéclairage signal sur le sac à dos peut afficher des clignotants et un feu de stop lorsque le conducteur ralentit ou freine, contribuant par conséquent à prévenir les accidents. Dès lors que le porteur du dispositif change de direction, des LED s’éclairent sur le sac (flèche directionnelle, triangle orange, etc.).

Comment fonctionne le Black Light Signalisation ?

Le projet est alimenté par une batterie externe qui, par l’intermédiaire de la carte Arduino, assure l’alimentation du panneau LED. Cette configuration permet au téléphone de communiquer avec le panneau via une connexion Bluetooth. Les téléphones utilisent le module Bluetooth HT-05 pour établir une communication, qui est ensuite traitée par la puce, facilitant ainsi la transmission d’informations vers le panneau. Nous n’avons que très peu d’informations supplémentaires sur ce projet, mis à part le fait qu’il a été sélectionné parmi les lauréats de l’UPSTI ou Olympiades des Sciences de l’Ingénierie. Nous leur souhaitons tout le succès possible ! Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ledauphine.comYoutube.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page