Innovation

Bing Klima invente un kit de toit combinant l’énergie solaire, la culture hydroponique et le stockage de l’eau

Cette entreprise israélienne vise à convertir les toits des bâtiments des grandes villes en « jardins énergétiques ». En effet, elle a créé une technologie agrivoltaïque composée d’un système de culture hydroponique, d’un panneau solaire semi-transparent et d’un réservoir d’eau.

Inventée dès 1981, la méthode agrivoltaïque n’a commencé à se développer à grande échelle qu’à partir de 2000, principalement en Europe et en Asie. De nombreuses techniques basées sur ce concept sont ensuite apparues. Mais la plus populaire est celle qui consiste à couvrir les cultures d’un toit composé de modules solaires photovoltaïques. Ainsi, les agriculteurs peuvent simultanément fournir un ombrage à leurs plantes et produire de l’électricité propre. Avec la nouvelle technologie agrivoltaïque de la start-up Bing Klima, l’agriculture est toujours combinée à la production d’énergie solaire, mais en utilisant cette fois-ci l’espace disponible sur les toits des bâtiments en milieu urbain. Ce système de toit vert énergétique résout plusieurs problèmes liés à l’alimentation, aux émissions de gaz à effet de serre, à la pollution atmosphérique, etc. Découvrez cette innovation à travers cette rubrique.

Comment est conçu ce kit de toit vert photovoltaïque ?

Dans les grandes villes comme Copenhague, Paris et Bâle, les toits de certains bâtiments sont agréablement parsemés de jardins verdoyants. En effet, le marché des toits végétalisés est actuellement en plein développement. Ce type d’aménagement a de multiples avantages écologiques et esthétiques. Il est bénéfique aux résidents du bâtiment et aux communautés avoisinantes. Il contribue à protéger les immeubles de fortes chaleurs ou de pluies violentes. D’ailleurs, ces jardins fournissent un habitat naturel aux oiseaux, aux abeilles, aux papillons et aux divers insectes, participant à rétablir la biodiversité en ville. Les bâtiments dotés de toits verts devraient aussi afficher un impact carbone moins important grâce à la baisse de la consommation d’énergie liée au chauffage et à la climatisation.

Un toit végétalisé agrivoltaïque.
Un toit végétalisé agrivoltaïque. Photo d’illustration. Crédit : Bing Klima

Cependant, ces toitures écologiques ne sont pas à la portée de tous. Leurs coûts d’installation et d’entretien sont élevés. De plus, ce genre de projet nécessite des travaux complexes. Afin d’offrir une solution alternative plus abordable aux propriétaires, Bing Klima a mis au point une technologie de toit vert associée à un système de production d’énergie solaire. Selon ses concepteurs, ce kit multifonction est basé sur le concept d’agrivoltaïque. Les panneaux solaires semi-transparents développés par la société Brite Solar sont fixés à un système de culture hydroponique intégrant un réservoir d’eau. Conçus spécialement pour cet usage, ces modules laissent passer une partie de lumière naturelle essentielle à la croissance des plantes. Ils fonctionnent même dans les zones à faible luminosité.

Quels sont les avantages de ce système ?

Si cette technologie de toit agrivoltaïque est déployée à grande échelle, elle pourrait aider les grandes villes à lutter contre les vagues de chaleur estivales et les inondations locales. De plus, son déploiement représente un investissement rentable, car ce système permet à ses utilisateurs de produire des aliments et de l’énergie renouvelable. L’énergie propre générée pourrait alimenter le bâtiment, permettant de réduire davantage ses factures d’électricité fournie par le réseau. Outre cela, grâce à sa conception mobile, cette solution peut être installée et déplacée facilement. Elle ne risque pas de subir des problèmes de fuites.

Des panneaux solaires semi-transparents.
Des panneaux solaires semi-transparents. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : britesolar

Aujourd’hui, ce kit agrivoltaïque est déjà disponible sur le marché. L’entreprise Bing Klima a également choisi de partager son savoir-faire dans les écoles locales. Cette technologie sert ainsi d’outil pédagogique permettant de sensibiliser les élèves à l’importance des énergies durables et de l’agriculture urbaine. Par ailleurs, d’après Oded Shamir, d’autres pays pourront s’inspirer de cette solution afin de transformer les toits des villes en espaces verts tout en produisant de l’énergie renouvelable. Plus d’informations : Bing-klima.com. Que pensez-vous de cette innovation agrivoltaïque ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page