Innovation

Cet australien transforme les parkings vides en refuge pour les sans abri en y installant des lits, douches et buanderies

En Australie, un homme a décidé de transformer les parkings vides la nuit en hôtel pour SDF… Occuper les espaces vides pour en faire des refuges sécurisés, voilà une bonne idée !

Avec l’hiver, les SDF voient leurs conditions de vie devenir plus compliquées qu’en été et même s’ils sont sans domicile toute l’année, cette froide saison peut s’avérer mortelle pour les plus fragiles d’entre eux. Les centres du 15 sont saturés, n’acceptent pas les animaux qui sont pourtant essentiels pour ces gens sans repères ! Quant aux marchands de sommeil, ils offrent souvent des espaces où il ne fait pas bon dormir ! Un australien a décidé d’agir en transformant les parkings vides en hôtels pour Sans Domicile Fixe ! Ce serait tout à fait possible en France si l’Etat s’en donnait les moyens !

En France, l’an dernier 566 personnes sont officiellement décédées dans la rue (3000 en réalité), faute de moyens et faute de non-occupation des espaces vides ! Il y a urgence à réagir ! Même si l’Australie semble être un pays à la météo plus clémente, les SDF ne sont pas plus protégés ! Norman McGillivray a décidé de fonder une association à but non lucratif qui permet aux SDF de dormir à l’abri !

Les parkings sont devenus son combat ! En constatant que ces parkings étaient vides la nuit, il a décidé de les investir en transformant ces espaces non utilisés en refuge pour les sans-abris. Grâce à un partenariat avec la société Secure Parking qui gère les parcs de stationnements il peut transformer chaque espace vide, chaque nuit en y installant des lits et des buanderies et douches éphémères quand les installations existantes le permettent.

Avec 60 parkings-hôtels ouverts à ce jour, grâce à la mobilisation de centaines de bénévoles, Norman espère aider cet hiver plus de 3000 sans-logis à prendre un peu de repos et leur offrir un moment de convivialité. Une initiative qui donnera des idées aux autres pays peut-être ?

En France, une promesse de campagne disait que l’hébergement des sans domicile fixe serait une priorité… Après 3 ans de mandature, il y a toujours plus de SDF dans les rues et toujours plus d’hommes et de femmes qui meurent dans la rue… Occuper les espaces vides serait pourtant d’une facilité déconcertante pour l’une des plus grandes puissances économiques : La France !

Crédit photo : Facebook / Beddown

Cet australien transforme les parkings vides en refuge pour les sans abri en y installant des lits, douches et buanderies

Crédit photo : Facebook / Beddown

Cet australien transforme les parkings vides en refuge pour les sans abri en y installant des lits, douches et buanderies

Crédit photo : Facebook / Beddown
Cet australien transforme les parkings vides en refuge pour les sans abri en y installant des lits, douches et buanderies

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page