Innovation

Comment économiser l’eau dans son jardin ? Bon pour le portefeuille et bon pour la planète !

L'été est là ! Il va falloir penser à irriguer votre potager et vos fleurs... Découvrez comment réaliser de belles économies d'eau grâce à de petits investissements qui vous feront gagner beaucoup d'argent !

Si l’on en croit les prévisions météorologiques de cet été, il devrait être chaud… Au vu des pluies de ces derniers jours, on peut en douter mais on espère tout de même que l’été sera beau et ensoleillé. Il va donc falloir comme chaque année, prévoir d’arroser vos tomates et légumes au potager si vous voulez les déguster… Soleil et arrosage, le combo parfait pour retrouver vos légumes dans votre assiette et voir de jolies couleurs dans vos parterres… Mais rappelons-le, l’eau est une denrée qui se fait rare et chère, il faut penser à l’économiser. Voici quelques conseils pour que votre facture d’eau ne soit pas trop salée, et que la Planète ne soit pas trop endommagé e par une surconsommation inutile !

L’arrosage automatique et programmé au potager ou dans les jardinières !

Cela demande un petit investissement de départ et aussi un peu de temps pour l’installation… En revanche, une fois programmé et installé cette technique vous fera gagner du temps, de l’argent et bien sûr des mètres cubes d’eau ! L’arrosage automatique est un vrai plus dans le jardin… Il suffit d’installer un kit composé de tuyaux et de petites buses et des les amener aux pieds de chaque légume. Couplé avec un programmateur automatique sur votre arrivée d’eau, l’arrosage se fera au millimètre près et en quantité suffisante. Choisissez d’arroser vos plantes à la tombée de la nuit, l’eau ne s’évaporera pas et irriguera vraiment vos plantes ou légumes. En choisissant ce système, non seulement vous n’oublierez plus d’arroser vos précieux légumes, mais en plus, vous n’aurez rien à faire… Juste vérifier de la bonne pousse de vos plants. L’arrosage automatique est aussi valable pour les pelouses, mais attention il existe des restrictions concernant l’arrosage des pelouses dans certaines régions.

Les récupérateurs d’eau de pluie

Les récupérateurs d’eau de pluie devraient être obligatoires dans tous les jardins ! Une manne d’eau gratuite qui peut permettre d’arroser la totalité du potager, voire même les pelouses ou fruitiers sans dépenser un centime ! L’installation est simple, il suffit de raccorder une gouttière à l’entrée du récupérateur… On peut très bien installer un programmateur sur l’arrivée d’eau du bac récupérateur et le coupler aussi avec un arrosage automatique. Les économies d’eau sont indispensables à la Planète, réutilisez l’eau de pluie devrait être une obligation pour les potagers… L’eau de pluie est parfaite pour irriguer vos plantations. Certes il faut un peu de place pour entreposer le récupérateur d’eau mais cela n’est rien au vu des économies qui en découlent !

Photo de couverture De Maria Sbytova / Shutterstock

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page