Innovation

Deux américains lancent la première crème glacée… sans lait de vache !

Pour lutter contre l'exploitation des fermes gigantesques américaines et contre la maltraitance animal, deux jeunes américains comptent commercialiser une crème glacée sans lait de vache, à grande échelle !

Le véganisme semble prendre de plus en plus d’ampleur dans le monde. Ce régime alimentaire sans viande et pour les végétaliens, sans aliment d’origine animale s’étoffe de plus en plus. Après KFC qui lançait, il y a peu, des nuggets imprimés en 3D et sans poulet, c’est une entreprise américaine qui s’aligne sur le véganisme. Les deux fondateurs de Perfect Day FoodsPerumal Gandhi et Ryan Pandya lancent la crème glacée… sans lait de vache ! Si les crèmes glacées peuvent se faire sans lait de vache, c’est la première fois qu’une entreprise propose ce genre de produits aux Etats-Unis ! 

Grâce à leur glace sans lait, les deux fondateurs, végans eux-mêmes, souhaitent réduire leur empreinte écologique. Il faut dire que les mégafermes américaines, ne sont pas celles que l’on connaît dans notre pays. Certains élevages corporatifs peuvent comporter jusqu’à 100 000 vaches ! Aux Etats-Unis, le méthane produit par les gaz des vaches participe au réchauffement climatique. Quant aux quantités astronomiques de fumiers, elles polluent les cours d’eau.

À LIRE AUSSI :  100% vegan : deux étudiantes inventent l'œuf sans poule, ni coq et sans couvaison

Perumal Gandhi entend “changer le visage de l’industrie” grâce à des produits “laitiers” sans lait ! Alors que l’on peut utiliser du lait végétal (coco, amande ou soja), eux souhaitent garder la saveur donnée par le lait de vache, plus gras qu’un lait végétal évidemment ! Ils utilisent donc des micro-organismes, qui fabriquent les mêmes protéines que les vaches. 

Ce procédé appelé Présure est un coagulant du lait qui vient de l’estomac des vaches. Aujourd’hui la présure est fabriquée en laboratoire et permet de réaliser des fromages. L’insuline subit le même sort et ne provient plus des vaches mais d’éprouvettes !

Plus de troupeau mais des labos !

Pour réaliser leur glace sans vache, ils misent sur les micro-organismes comme les bactéries ou champignons. A la différence que ceux-ci seront nourris et grandiront en incubateurs. L’ADN sera génétiquement modifié pour fabriquer précissera génétiquement modifié pour fabriquer précisément les protéines de lait.

Deux américains lancent la première crème glacée... sans lait de vache !
“Changer le visage de l’industrie” grâce à des produits “laitiers” sans lait ! Crédit photo : Perfect Day / Facebook

Une commercialisation prévue bientôt

Perfect Day signe son premier contrat avec ADM une multinationale américaine qui emploie 40 000 personnes. Ce sont eux qui produiront les protéines laitières à grande échelle pour la glace sans vache ! Qui plus est, les deux fondateurs avancent l’avantage de la rapidité de production de leur protéine. Une vache devient laitière après 19 à 24 mois de vie. Il ne leur fait que quelques jours pour produire la même protéine. Leur glace sera commercialisée avec la mention “sans lactose, sans gluten, sans hormones et sans antibiotiques”. 

Le bien-être animal avant tout ! 

Selon les deux fondateurs, les mégafermes américaines ne sont respectueuses ni de l’environnement, ni de leurs cheptels. Par le biais de leur protéine de laboratoire, ils espèrent mettre fin aux gigantesques fermes et privilégier les petites fermes à taille humaine. Et évidemment cela ne plaît pas à tout le monde, les géants de l’agroalimentaire laitier ont d’ailleurs surnommé cette protéine “la vache Tesla” ! Enfin, si la vache Tesla a autant de succès que la marque d’Elon Musk, ils ont du souci à se faire. 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page