Eva est un soutien-gorge capable de détecter les premiers signes d’un cancer du sein grâce à un ingénieux système.

Cette invention est le fruit d’un jeune mexicain, Julian Rios Cantu, qui à l’âge de 13 ans a failli perdre sa mère suite à un diagnostic réalisé trop tard. Cette découverte tardive aura marqué à vie physiquement sa mère avec une double mastectomie et mentalement l’ensemble de la famille.

C’est alors que Julian a fait de cette expérience une motivation inarêttable pour réaliser des recherches afin de remédier au dépistage trop tardif. Le jeune homme créé son entreprise à 17 ans, Higia Technologies, en mettant tous les bienfaits des nouvelles technologies dans la prévention de cette maladie.

1 an plus tard, Eva, voit le jour. Un soutien-gorge d’auto-exploration équipé de 200 capteurs mesurant les différents paramètres du sein : couleur, poids, texture, température, flux sanguin.

Porté entre une heure et une heure et demi, ce système obtient assez de données pour suivre les constantes de son utilisatrice.

Ces dernières sont récoltées grâce à une connexion bluetooth. Une application prend ensuite le relais. Elle analyse et compare les résultats d’une semaine à l’autre et permet de déclencher le signal d’alerte pour des analyses médicales plus poussés.

Aujourd’hui, la méthode de dépistage de l’autopalpation existe, elle consiste à palper soi-même ses seins afin de déceler une anomalie. Bien souvent, il est ardue de trouver des changements quand ceux-ci sont presque invisible.

D’après la Fondation Recherche Médicale, 1 femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie et 8 cancers du sein sur 10 se déclarent après 50 ans, et plus les femmes avancent en âge, plus le risque augmente. Il ne faut pas non plus oublier qu’il peut apparaître plus jeune et aussi toucher les hommes.

Afin de permettre un développement commercial et poursuivre les recherches, le premier prix du Global Student Entrepreneurship Awards a été attribué à Higia Technologies. Les 20 000$ récoltés permettront de concevoir une version améliorée et d’ajuster les pratiques liées à l’utilisation de l’objet.

Ce projet changera la vie à de nombreuses femmes et d’hommes et nous espérons vivement que les prochaines années seront fructueuses pour endiguer cette affection.

30 Partages
Partagez26
Tweetez
Enregistrer1
+1
Partagez3