Innovation

Fovno invente un porte-vélos inversé innovant doté d’une ventouse à aspiration électrique

Un porte-vélos innovant lancé par Fovno permet de ventouser les vélos sur le toit en les installant sur leur fourche !

Qui n’a jamais connu la galère d’emmener les vélos de ses enfants en vacances ? Choisir un porte-vélos sécurisé et capable de parcourir des centaines de kilomètres relève parfois d’une mission quasi-impossible. Nous avons tous connus ou presque les galères pour l’accrocher à la voiture, puis pour accrocher les vélos sur le porte-vélos, sans casser une vitre arrière, ou rayer le hayon… La meilleure option est peut-être de porter les vélos sur le toit de la voiture, mais encore faut-il avoir le matériel adéquat. Le fabricant Fovno propose un porte-vélos innovant, l’ES-H1B qui se présente sous la forme de ventouses à installer directement sur le toit de votre voiture. Découverte !

L’ES-H1B combine deux porte-vélos…

Nous connaissons déjà les porte-vélos à ventouses, mais aussi ceux qui permettent de transporter les vélos à l’envers sur le toit. Celui proposé par Fovno combine en fait les deux caractéristiques, mais en un seul et même produit… Le système se compose de deux ventouses fixées aux deux extrémités du guidon (alors que le vélo est encore sur la voiture), d’une troisième ventouse fixée à la selle, et d’un boitier de commande électronique avec ventouse de maintien. Ces quatre éléments sont reliés entre eux par des tuyaux pneumatiques. Une fois que les ventouses sont fixées au vélo, il suffit de le retourner puis de la placer à l’envers sur le toit pour que les ventouses entrent en contact avec la surface.

Le kit ES-H1B
Le kit ES-H1B. Crédit photo : Fovno

Il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton d’alimentation du boitier pour enclencher une pompe qui va chasser l’air de chaque ventouse, créant ainsi une pression négative qui les fait s’accrocher au toit. Si l’une des ventouses venait à se remplir à nouveau d’air, le boitier, capable de le détecter, et refermerait la ventouse, déclenchant une alarme dont le système sonore se trouve dans l’habitacle. Selon Fovno, les coupelles peuvent être placées sur la voiture avant de charger le vélo, bien qu’il semble plus facile de les attacher d’abord au vélo.

À LIRE AUSSI :
Il invente une remorque à vélo qui se transforme en tente à suspendre dans les arbres

Ce système, pour quelles voitures et quels vélos ?

Toujours selon le constructeur, le système de porte-vélos à ventouse qu’ils ont créé fonctionne aussi bien avec un guidon bas qu’avec un guidon plat, et peut même être étendu à un deuxième vélo en ajoutant trois autres ventouses reliées au même boitier de commande. Le boitier pèse 650 grammes, est alimenté par une batterie au lithium de 3400 mAh, mais nous n’avons pas connaissance de son autonomie. Il est étanche et répond à la norme IP65, il résiste donc aux jets d’eau à basse pression. Attention aux gros orages qui pourraient décoller les ventouses peut-être ? Le constructeur conseille de ne pas dépasser les 120 km/h si vous installez le porte-vélos. Il n’est pas compatible avec les voitures équipées de toits ouvrants et doit être démonté s’il n’est pas utilisé. Les ventouses doivent également être installées sur la carrosserie et ne pas dépasser sur le pare-brise, qui casserait sous la pression de la ventouse.

Une ventouse électrique
Une ventouse électrique. Crédit photo : Fovno

Comment installer le kit Fovno sur votre voiture ?

Si l’on en croit les explications fournies par le constructeur, l’installation s’avère d’une simplicité presque enfantine :

  1. Enlevez toute trace de sable et de poussière du toit du véhicule;
  2. Installez les ventouses en appuyant fortement sur chacune d’entre elles;
  3. Appuyez ensuite sur la tige cylindrique avec une pression telle que vous ne puissiez plus voir la ligne blanche (il faut compter entre 30 à 45 secondes);
  4. Fixez ensuite la fourche avec dégagement rapide sur le pas de la ventouse avant;
  5. Fixez la route arrière et la pédale.

Plus d’informations sur le site du constructeur : fovno.com

Source
fovno.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page