Innovation

Hydrolienne : Ricoh dévoile une mini centrale hydroélectrique pour les petits cours d’eau

Au Japon, une entreprise du nom de Ricoh a conçu une mini centrale hydroélectrique qui peut fonctionner de concert avec des panneaux solaires. Idéal pour les sites éloignés, le système Pico-hydro est à la fois pratique et fiable.

L’idée de produire de l’électricité à partir du système de drainage d’une usine ou d’un canal d’irrigation vous intéresse-t-elle ? Sachez que l’entreprise japonaise Ricoh a mis au point un système permettant de rendre cela possible. Baptisée 3D-Pico Hydro Generator System, la solution proposée par la société consiste en une mini centrale hydroélectrique capable de générer de l’énergie électrique même avec un petit jet d’eau. Certes, la version la plus performante du système développe une puissance de moins de 5 kW, mais celui-ci demeure intéressant dans la mesure où il a été conçu pour être apte à fonctionner avec des panneaux solaires. En faisant cela, Ricoh veut nous permettre d’avoir une alimentation électrique plus stable.

Fabriqué avec des matériaux imprimés en 3D

L’une des particularités du 3D-Pico Hydro Generator System est qu’il a été fabriqué avec des matériaux durables, notamment des plastiques recyclés. Qui plus est, sa structure est le résultat d’une impression en trois dimensions. Selon les explications de l’entreprise, le produit peut être utilisé pour alimenter divers appareils, des capteurs connectés aux ampoules d’éclairage en passant par les systèmes de vidéo surveillance. Les ingénieurs de Ricoh développent actuellement une version de la machine ayant une puissance de 1 kW. Et comme si cela ne suffisait pas, des modèles bien moins puissants – d’une dizaine de watts – pour faire fonctionner des appareils IoT, afin de prévenir certaines catastrophes, sont à l’étude.

Équipement de production d'énergie hydroélectrique Pico installé à l'usine Ricoh Numazu
Équipement de production d’énergie hydroélectrique Pico installé à l’usine Ricoh Numazu. Crédit photo : RICOH

“Le système peut également être utilisé en combinaison avec des panneaux photovoltaïques et des batteries pour assurer une alimentation électrique stable (…) En fonction de la quantité d’électricité produite, elle peut être utilisée pour des dispositifs IoT tels que des capteurs, des dispositifs d’éclairage et des systèmes de charge. Un générateur hydroélectrique de 1kW est en cours de développement et c’est la production que nous visons à l’avenir, actuellement, c’est quelques watts ou quelques dizaines de watts.” Propos d’un porte-parole de l’entreprise à pv magazine

Principalement pour les endroits reculés

Le système Pico Hydro a fait l’objet d’un test au sein de l’usine de la firme située à Numazu, l’objectif de Ricoh étant de le déployer dans les places les plus reculées de la planète. « Dans notre expérience de démonstration utilisant les eaux usées de l’usine Ricoh à Numazu, nous avons pu confirmer la possibilité d’allumer une lampe et de l’utiliser comme source d’alimentation pour une caméra de sécurité pendant neuf mois », a déclaré la société. Pour parvenir à un tel exploit, l’entreprise affirme avoir eu également recours à un stockage sur batteries.

À LIRE AUSSI :  PicoPica 10 : une mini hydrolienne électrique et domestique qui fonctionne dans les cours d'eau à très faible débit 

Bientôt en vente

Il faut savoir que la puissance développée par un générateur hydroélectrique repose sur divers éléments. Les caractéristiques de l’alternateur sont un facteur déterminant. Toutefois, tout dépend aussi du débit d’eau et de la nature de la turbine, pour ne citer que ces exemples. Le 3D-Pico Hydro Generator System tient bien évidemment compte de ces paramètres. Reste à savoir quand le produit sera disponible à l’échelle mondiale, Ricoh souhaitant d’abord le commercialiser au Japon. Plus d’infos : accelerator.ricoh / jp.ricoh.com

Équipement éducatif pico hydroélectrique fabriqué à partir de matériaux d'impression 3D
Équipement éducatif pico hydroélectrique fabriqué à partir de matériaux d’impression 3D. Crédit photo : RICOH

Via
pv-magazine.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

12 commentaires

  1. A espérer que cette avancée ne sera pas ” freinée ” par des questions administratives – faut-il prendre les devants?

  2. Une expérience que je voudrais vivre. Actuellement je vis 3 jours ou parfois plus en période de vacances , la maison est alimentée en energie solaire par panneaux photovoltaïques, (off grid)
    en Guyane 973. Et juste à côté d’une crique.
    L’expérience serait totale, surtout en saison des pluie.

  3. Bonjour, si besoin j’ai une idée qui pourrais révolutionnais les centrales électriques après faudrai que j’en parle à des ingénieurs pour que ce projet puisse ce faire

  4. Sauf que cela existe déjà. En Bretagne la société Turbiwatt développe depuis plusieurs années des modèles dédiés aux petits cours d’eau.

  5. Très pratique , Bravo. Juste une question , en cas d’inondation soudaine, le générateur est bien protégé ? Et il marche toujours? Merci.

  6. Bonjour,
    Je souhaiterai être informé de la commercialisation de ce produit en France ou en Europe.
    D’avance merci.
    Très cordialement.
    Henri Bertrand

  7. Bonjour je souhaiterai savoir si cette turbine est compatible avec une installation complète de 5 kw pour assister mon dispositif en cas de mauvais temps et bien si je peux la commander.Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page