Innovation

Intelligence Artificielle, Deep Learning et pronostics sportifs

Les paris sportifs peuvent-ils intégrer une Intelligence Artificielle pour prédire les résultats d'un match ou d'une course ? Pas vraiment ! Pour le moment, le hasard et l'intuition du parieur restent les maîtres du jeu et c'est peut-être mieux ainsi !

Il y a quelques années encore l’Intelligence Artificielle semblait un lointain concept du futur… Réservée aux films de science-fiction, nous étions cependant fascinés par ce qu’elle pourrait représenter dans Notre Réalité ! Depuis quelques années, l’Intelligence Artificielle n’est plus un concept futuriste, mais elle envahit notre quotidien. L’intelligence artificielle se définit par “un ensemble de techniques et de théories développant des programmes informatiques complexes”. Ces programmes complexes étant capables de simuler certains aspects de l’intelligence humaine.

L’IA fascine, mais inquiète aussi par les dérives auxquelles elle pourrait mener… Comment contrôler l’IA si elle venait à dépasser les capacités d’un cerveau humain, c’est une question encore en suspens mais qui inquiète les scientifiques. Et l’une des dérives de l’Intelligence Artificielle pourrait se trouver dans les paris sportifs ! Etrange peut-être, mais pourtant plausible pour des petits malins peu scrupuleux ! On va tout vous expliquer !

Quel rôle pourrait jouer l’IA dans les paris sportifs ?

Si l’on vous parle d’Intelligence Artificielle lors d’un pari sportif, c’est louche… Pensez-vous vraiment que si quelqu’un parvenait à déjouer le hasard, il divulguerait son tuyau pour partager ses gains potentiels ?  Le détenteur d’une méthode miracle serait-il assez idiot pour commercialiser sa méthode et réduire ainsi ses propres gains ? Cela n’a aucun sens, mais parler d’Intelligence Artificielle fait toujours plus sérieux que de parler d’arnaque non ?

Attention, le terme Intelligence Artificielle est utilisé à toutes les sauces, alors que dans le monde, une dizaine d’entreprises travaillent sur la véritable Intelligence Artificielle…  Et en général, ces entreprises se concentrent plus sur la recherche médicale ou les technologies de pointe que sur les jeux de hasard !

L’IA intervient-elle dans les pronostics sportifs ?

Dans le cas de pronostics sportifs, on ne peut pas véritablement parler d’Intelligence Artificielle au sens littéral de l’expression, puisqu’elle ne se substitue pas aux capacités humaines. En revanche, il existe des logiciels qui permettent de réaliser des pronostics automatisés. Et ce n’est donc pas l’Intelligence Artificielle qui entre en scène dans ces programmes mais plutôt des algorithmes prédictifs, basés sur des éléments statistiques.

Il est donc possible d’obtenir des prédictions sur les chevaux qui arrivent le plus souvent en tête pour des paris hippiques… Ou de se baser sur les résultats réels d’une équipe de football pour prévoir les éventuelles victoires…

Les résultats sportifs restent et resteront le plus longtemps possible des faits du hasard impossibles à prévoir ! Comment en effet prévoir le pénalty à la dernière minute de jeu qui offrira la victoire à une équipe… Comment connaître les sélections et états de forme des équipes nationales lors de la prochaine Coupe du Monde et donc savoir qui seront les vainqueurs potentiels… Ou comment prévoir qu’un cheval donné gagnant pourrait chuter en pleine course ! Impossible n’est peut-être pas français, mais pour les paris sportifs, il est bien impossible de les prédire et c’est finalement d’une logique implacable ! Prenez-donc garde à quiconque vous vantera les mérites de l’Intelligence Artificielle en prétextant vous donner les résultats du prochain Quinté à Longchamps !!!

Mais est-il possible alors de développer une IA pour les paris sportifs ?

Dans la mesure où les sports sur lesquels on parie sont pratiqués par des humains, ou des chevaux drivés par des humains, il est utopique de croire que l’on peut intégrer l’IA dans ce domaine.

En revanche, il est tout à fait envisageable de développer une aide aux pronostics qui se baserait sur le Deep Learning… Le Deep Learning étant des “algorithmes capables de mimer les actions du cerveau humain grâce à des réseaux de neurones artificielles”. Prenons l’exemple d’un sport collectif… Pour que l’IA basée sur le Deep Learning fonctionne, il faudrait qu’elle puisse :

  • Analyser tous les matchs de chaque jour et de l’équipe en général… Mais aussi les matchs de tous les adversaires grâce aux dizaines de vidéos de chaque match… Et ce, pendant une période de 5 ans ! Les mercatos ayant lieu chaque année, cela semble bien compliqué ! Mais elle devrait également pouvoir évaluer le niveau de chaque joueur que ce soit au niveau technique, ou physique d’ailleurs !
  • Analyser aussi tous les éléments extérieurs de chaque match… Un clasico entre le PSG et l’OM sera plus stressant pour les joueurs, avec un public parfois chaud comme la braise… Idem si la première équipe du classement de ligue 1 joue contre l’équipe relégable en fin de saison ! L’enjeu ne sera pas le même et les joueurs ne joueront donc peut-être pas leur meilleur niveau !
  • Enfin cette hypothétique IA devra également s’intéresser à la vie personnelle des joueurs comme savoir si un joueur revient d’un vol de 12 heures, ou d’un anniversaire au Brésil ! Le degré de forme entre évidemment en jeu, dans les résultats propres d’un joueur !

Le pronostic restera donc humain ?

L’Intelligence Artificielle peut se substituer à un cerveau humain, et même en dépasser ses capacités… A condition qu’il s’agisse d’une analyse précise, comme la reproduction d’un mouvement par exemple… Quand il s’agit de faire entrer des dizaines de paramètres pour en tirer d’hypothétiques prédictions, c’est plus compliqué ! Et cela se complexifie encore lorsque les paramètres peuvent être imprécis.

Nous en reparlerons peut-être dans un demi-siècle, mais à l’heure actuelle, les paris sportifs restent des jeux de hasard et d’intuition… Aucune intelligence artificielle ne peut pour le moment se substituer au hasard et c’est plutôt une excellente nouvelle !

 

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page