Innovation

Tinder : l’Intelligence Artificielle et le Deep Learning pour lutter contre les comportements inappropriés

Depuis ses débuts sur le marché, Tinder met tout en œuvre pour protéger les membres de sa communauté. Et la plateforme de rencontre vient de développer de nouvelles fonctionnalités pouvant être très utiles dans la lutte contre les comportements inappropriés; les voici.

Tinder, ça vous parle ? C’est une application de rencontre créée en 2012 sur un campus universitaire. Depuis son lancement, la plateforme de rencontre est devenue, dans son domaine, l’application la plus utilisée dans le monde. Elle est aujourd’hui disponible dans 190 pays et dans plusieurs langues.

Tinder a été téléchargée plus de 430 millions de fois et a permis plus de 60 milliards de matchs, ce qui en fait l’une des applications les plus rentables au monde. Et récemment, la plateforme a lancé de nouvelles fonctionnalités en France: AYS et DTBY. Vous vous demandez sûrement ce que cela signifie. On vous explique !

De nouvelles fonctionnalités

Bien que l’application ait déjà fait ses preuves sur différents marchés, ses équipes ne cessent d’avoir à cœur de l’améliorer en installant régulièrement de nouvelles fonctionnalités afin d’améliorer son utilisation, et les dernières en date permettent notamment de lutter proactivement contre les comportements inappropriés que nous pouvons croiser sur les sites de rencontres. Ces derniers outils viennent s’ajouter à une longue liste d’outils de sécurité et de protection des membres.

La première fonctionnalité ajoutée à l’application est DTBY: cet outil permet d’apporter un soutien proactif aux membres de l’application. Ce soutien intervient lorsqu’un comportement inapproprié se détecte au cours d’une conversation entre deux membres. DTBY s’optimise grâce au machine learning, mais pas seulement.

La fonctionnalité s’optimise également par la contribution directe des membres de Tinder, permettant ainsi à la communauté d’avoir plus de contrôle. Depuis sa mise en place, 46% de signalement supplémentaires ont été enregistrés, des résultats prouvant que, grâce à cette fonctionnalité, les membres se sentent plus en confiance.

La deuxième fonctionnalité est AYS: celle-ci utilise l’intelligence artificielle afin de détecter les propos injurieux. Cette fonctionnalité intervient comme une prévention auprès de l’expéditeur: elle demande lui de réfléchir à deux fois avant d’envoyer son message, car celui-ci pourrait être offensant pour le destinataire. L’outil s’est développé grâce à plusieurs messages signalés comme inappropriés par la communauté de Tinder. Depuis son développement, AYS a déjà réduit de plus de 10% les propos inappropriés contenus dans les messages envoyés.

À LIRE AUSSI :
Il faut limiter le potentiel des intelligences artificielles pour protéger l'humanité, affirme ces chercheurs

Comment les mettre en place ?

Ces nouvelles fonctionnalités lancées par Tinder sont très intéressantes et pourraient permettre à beaucoup de monde de se sentir en confiance. Pour les activer, c’est assez simple: il suffit au membre de donner son consentement pour permettre à ces deux fonctionnalités de détecter proactivement les messages inappropriés.

Dans le cas où le membre de Tinder ne souhaite pas donner son consentement, celui-ci pourra toujours utiliser la fonction Swipe, mais ne pourra plus envoyer de message. A noter que ces fonctionnalités permettent également à l’application de pouvoir prendre les mesures nécessaires contre les membres ne respectant pas les règles de la communauté.

Les nouvelles fonctionnalités de Tinder sont encouragées par l’association RAINN:. Rape, Abuse & Incest National Network, qui est la plus grande organisation américaine de lutte contre les violences sexuelles, et œuvre à ce que les auteurs d’agressions sexuelles soit sévèrement punis par la justice.

Une jeune femme perplexe ou confuse en train de grimacer sur son téléphone en lisant un texto
Ces deux nouvelles fonctionnalités de Tinder sont encouragées par l’association RAINN. Rape, Abuse & Incest National Network. Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / stockfour

Ce travail dans lequel s’implique beaucoup l’application Tinder s’inscrit dans le cadre du programme Trust & Safety de Match Group. Ce programme représente 100 millions de dollars d’investissement en 2021 et lutte contre les comportements inappropriés. De plus, la plateforme de rencontres s’engage à collaborer avec des experts afin de s’assurer de la sûreté et de l’inclusivité de l’application Tinder.

Source
Tinder

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page