Innovation

Iseo Clean : l’invention d’un réservoir de WC avec lavabo intégré (universel) pour économiser l’eau potable

Se laver les mains après être allé aux toilettes est un geste d’hygiène élémentaire. Avec ce réservoir de WC avec un lavabo intégré, il est possible de recycler les eaux usées et économiser l’eau potable de la maison.

Le design d’une bonne invention doit réunir deux principales qualités : la praticité et l’esthétique. Évidemment, ces conditions sont aussi valables pour les équipements sanitaires. La preuve, Wirquin a inventé un réservoir de WC qui intègre un lavabo et un robinet. Avec une expertise de 40 ans, cette marque anticipe des solutions de plomberie et sanitaires innovantes. Baptisé Iseo Clean, le réservoir développé par l’enseigne promet plusieurs avantages, l’économie d’eau et le gain d’espace.

De l’eau potable dans les toilettes, un non-sens

L’eau potable utilisée dans nos WC est un véritable gaspillage. On utilise de l’eau propre à la consommation là où la potabilité ne sert strictement à rien. En moyenne, une personne évacue environ 13 140 l d’eau par an dans les toilettes. Dans un foyer de 4 personnes, la perte annuelle monte à plus de 52 560 l versées directement dans les égouts. À l’échelle nationale, les chiffres sont certainement gigantesques. Pourtant, l’eau est une ressource naturelle précieuse et épuisable que l’on doit préserver. Le fait de la préserver contribue à prévenir les pénuries, surtout que les épisodes de sècheresse deviennent de plus en plus fréquents. L’utilisation de cet équipement de Wirquin pourrait vous permettre d’engager un premier pas vers la préservation de cette ressource.

L'invention d'un réservoir de toilette avec un lavabo lave-main intégré.
L’invention d’un réservoir de toilette avec un lavabo lave-main intégré. Crédit photo : Wirquin (capture d’écran Amazon)

Un concept intelligent

Le réservoir Iseo Clean est un équipement deux en un surmonté d’un lave-mains. Sa conception ingénieuse permet ainsi de récupérer l’eau grise du lavabo directement dans la cuve de la chasse d’eau après s’être lavé les mains. Ce modèle conçu par Wirquin se démarque par son design, mais également par son matériau de fabrication. Ce dernier est conçu avec du plastique résistant et léger, assurant une manipulation et une installation plus aisées. Par ailleurs, ce matériau est naturellement antibactérien. Il empêche le développement de micro-organismes au sein du réservoir. Afin de s’intégrer harmonieusement dans les toilettes, le plastique imite la céramique.

Gain d’espace et économies

Le second avantage d’Iseo Clean est le gain d’espace qu’il offre. Très souvent, l’espace consacré à une pièce sanitaire est assez étroit. Certaines toilettes sont même si exiguës qu’elles ne peuvent pas accueillir un lave-mains indépendant. Les utilisateurs sont donc contraints d’aller dans la salle de bains ou dans la cuisine pour pouvoir se laver les mains. Un réservoir intégrant un lavabo résout ce problème. Mais vous l’aurez compris, Iseo Clean permet surtout d’économiser l’eau en revalorisant les eaux usées.

Meilleure Vente n° 1
Wirquin 50720090 Réservoir Iseo combiné lave-mains intégré au réservoir, blanc
  • Gain de place et d'efficacité : le réservoir Iseo en plastique combiné lave-mains intégré offre une solution pratique pour les petits espaces de salle de bain, Il combine deux fonctions...

L’appareil est équipé d’un système double chasse classique (3l/6l) qui réduit également la consommation d’eau. Vous réalisez en conséquence de petites économies financières tout en faisant un geste pour la planète. Selon le fabricant, cette invention permet d’économiser jusqu’à 40 000 l d’eau par an. Alors que le mètre cube coûte au moins 4,30 € en France, vous pourriez économiser jusqu’à 52 € par an. Le prix du kit Wirquin Iseo Clean est de 99,79 € sur Amazon, ce qui veut dire qu’il est rentabilisé en seulement deux ans. Il est évalué à 3,6 / 5  pour 385 commentaires.

La gamme de réservoirs WC Wirquin est compatible avec l'ensemble des cuvettes sur pied.
La gamme de réservoirs WC Wirquin est compatible avec l’ensemble des cuvettes sur pied. Crédit photo : Wirquin (capture d’écran Amazon)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Miotisoa RANDRIANARISOA

De nature curieuse, j'aime particulièrement écrire sur la médecine, l'environnement et la nouvelle technologie !

7 commentaires

  1. Le principe d’un réservoir de chasse d’eau est d’être toujours plein pour pour être utilisé à tout moment. L’article n’explique pas comment l’eau grise est récupérée si le réservoir est plein…

  2. Il faut savoir que la quantité d’eau rejetée dans les toilettes est d’environ en moyenne 9 litres d’eau par session. Récupérer l’eau de lavage des mains dans la cuvette du WC permettrait d’économiser par personne en moyenne 1/2 litre d’eau à chaque session (au moins 4 fois par jour) ; par an, cela représente alors près d’un mètre cube d’eau.

    Récupérer l’eau de lavage des mains et l’évacuer dans la cuvette des WC permettra d’économiser en France 4,30€/an (prix du m³) et en Belgique 6€ (prix du m³) par personne par an.
    Multiplier alors ce chiffre par le nombre de personnes composant le ménage pour connaître l’économie annuelle et estimer ensuite le temps d’amortissement des deux solutions proposées ci-après (coût du matériel divisé par l’économie annuelle indiquera alors le temps d’amortissement et qui peut alors ne pas dépasser un an suivant le cas).

    Deux solutions pour

    1. Solution la plus économique : dévier la sortie de l’évier des toilettes vers la cuvette de WC (et quand ce n’est pas possible, opter pour la solution suivante) ;

    2. Remplacer le réservoir existant par ce type de réservoir combiné à un lave-main (ici à 99€) ; c’est accessible à un bon bricoleur, sinon il faut ajouter les frais de placement.

    ATTENTION ! Il est crucial de tirer la chasse AVANT de se laver les mains, car sinon, l’eau récupérée partira directement à l’égout via le dispositif de trop plein du réservoir ; en effet, avant de tirer la chasse, le réservoir est rempli et le risque est donc réel d’une évacuation de l’eau récupérée à l’égout.
    On peut toutefois limiter le volume maximum d’eau dans le réservoir en faisant déclencher plus tôt l’arrêt du robinet de remplissage du réservoir. Cela permettra alors de ne pas devoir par sécurité (comme décrit plus haut) tirer la chasse avant de se laver les mains.

  3. Le principal atout de ce système que j’utilise depuis longtemps, c’est que l’on n’a pas besoin d’aménager une arrivée d’eau et surtout une évacuation… L’économie d’eau est juste symbolique.

  4. « invention », « concept », « innovation »… alors que les japonais utilisent ça depuis des années…
    Du beau journalisme.

    Ça reste utile et pratique.

  5. Même si le robinet à flotteur est réglé pour laisser une capacité à recevoir l’eau usée du lave mains, cette eau sera juste ajoutée au volume chassé la prochaine fois. Il n’y aucune économie d’eau potable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page