L’adaptateur de granulés (pellets) pour insert et poêles à bois

Vous utilisez un poêle à bois ? Découvrez comment l'adaptateur à pellet peut être votre solution chauffage idéale, économique et pratique.

Vous faites peut-être partie des 6 millions de foyers français qui vous chauffez grâce à un poêle à bois ? Cette année, il est difficile de trouver du bois de chauffage rapidement, et cela peut vous poser un problème si votre stock arrive à épuisement. En revanche, le pellet de bois est revenu dans les rayons des supermarchés, et leurs prix se sont stabilisés depuis quelques mois. Brûler des pellets dans votre foyer à bois pourrait donc s’avérer une option intéressante. Pour ce faire, il existe un petit appareil que l’on appelle adaptateur de granulés, ou panier à pellet. Vous allez voir qu’il peut être un allié pour l’hiver : facile à installer, financièrement accessible, il vous permettra aussi, de vous éviter la corvée de bois. Découverte.

Un adaptateur de granulés pour insert, qu’est-ce que c’est ?

Ce petit accessoire, proposé sous différents formats pour s’adapter aux dimensions du foyer, se présente sous la forme d’un petit panier métallique. Les parois de ces paniers sont ajourées pour laisser passer l’air pour une meilleure combustion des pellets de bois. Pour l’utiliser, vous le placez directement dans le foyer, sur des chênaies, installez des allume-feux dessous, et le remplissez de pellets de bois. Il va vous permettre d’économiser votre stock de bois quand, par exemple, il ne fait pas encore trop froid, et que vous avez besoin d’une petite chauffe d’appoint !

Panier brûleur à granulés 30 x 25 x 17 cm
Panier brûleur à granulés 30 x 25 x 17 cm. Crédit photo : capture d’écran Amazon

Quels sont les avantages des bruleurs à pellets ?

Selon sa dimension, le brûle pellets peut accueillir de 1 à 5 kg de granulés, générant ainsi une puissance allant de 0,6 kW à 3 kW. Le corps du panier est conçu en fer ou en fonte, deux matériaux robustes et durables, lui conférant une longévité pouvant atteindre plusieurs décennies. Les modèles de haute qualité restent inaltérables même en cas d’utilisation prolongée à des températures élevées. Comptez environ une heure de combustion pour un kilo de pellets. Bien entendu, si votre brûleur peut accueillir une plus grande quantité de pellets, vous profiterez de la chaleur plus longtemps.

Quels sont les inconvénients des brûleurs à pellets ?

Comme nous vous l’avons dit, le bruleur à pellet permet d’économiser sur votre stock de bois. Pour les plus âgés, il propose une alternative à la corvée de fendage du bois, et évite aussi la manutention des lourdes buches. Cependant, il a également quelques inconvénients, comme le fait de devoir le recharger très régulièrement. De plus, il doit être utilisé pour un chauffage d’appoint, il sera incapable de chauffer une maison entière en plein cœur de l’hiver. Enfin, il faut, bien entendu, prévoir l’achat du panier, en sachant que les modèles en fonte coûtent plus cher que les modèles en acier.

Une solution économique pour brûler des pellets dans un poil à bois.
Une solution économique pour brûler des pellets dans un poil à bois. Crédit photo : capture d’écran Amazon

Combien cela coûte ?

Avant de vous lancer dans l’achat d’un bruleur à pellets, il conviendra de mesurer précisément la taille de votre foyer et de déterminer la capacité dont vous aurez besoin. Quant au prix, voici un ordre d’idée de ce qui se pratique actuellement sur les modèles en fonte, et en acier disponibles sur Amazon :

  • Panier de capacité de 3 kilos : 45 € (acier) / 130 € (fonte)
  • Panier de capacité de 4 kilos : 65 € (acier) / 160 € (fonte)
  • Panier de capacité de 6 kilos : 80 € (acier) / 180 € (fonte)

Ces prix sont donnés à titre indicatif. Pour une meilleure efficacité, privilégiez le modèle en fonte. Et, pour une plus grande facilité d’utilisation, choisissez le modèle en acier, beaucoup plus léger à déplacer. Avez-vous déjà essayé le bruleur à pellets ? Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

3 commentaires

  1. Attention à l’utilisation de cet appareil. Ne pas mettre trop de pellets en une seule fois, risque d’explosion du CO généré en début de combustion ( situation vécue)
    En effet beaucoup de fumée est émise au démarrage à froid. Cette fumée + l’apport en oxygène de l’air permet de réunir les seuils d’explosivité. Il faut donc avoir toujours une flamme pour éviter ce phénomène, mélanger les pellets avec du petit bois et remplir le panier progressivement et souvent en pellets.

  2. Je ne comprend pas le principe dans un poêle à pellet celui ci est envoyé par une vis sans fin granulé par granulé et dans ce brûleur tout brûle en même temps ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page