Un petit tour du monde des initiatives prises par certains gouvernements ou des particuliers, pour ramasser les tonnes de déchets plastiques qui polluent le 7ème continent : les eaux du globe !

Nous vous répétons souvent que le plastique est un fléau pour nos océans. Certains tentent des initiatives personnelles comme ce milliardaire norvégien qui a construit un navire capable de récupérer 5 tonnes de plastique chaque jour, et d’autres tentent d’épurer les océans avec des innovations qui pourraient aider au nettoyage de notre 7ème continent !

L’utilisation du plastique a été multipliée par 20 entre 1950 et 2000 et cela ne devrait pas s’arranger jusqu’en 2050, une étude allemande estime que la consommation de plastique devrait encore doubler… Et pourtant il y a l’équivalent d’un camion poubelle déversé chaque minute dans l’océan… L’heure est grave, il faut agir… Petit tour du monde des initiatives qui permettrait de débarrasser les océans de ces montagnes de plastiques qui les polluent.


A lire également


En décembre l’ONU a réuni 39 pays à Nairobi lors d’une conférence d’urgence sur les déchets plastiques, cette conférence devrait être un préambule à un traité international dans les années (ou mois) à venir.

Des pays comme le Sri Lanka, l’Afrique du Sud ou le Chili se sont notamment engagé à ne plus distribuer de sacs plastiques comme c’est déjà le cas en France depuis quelques années. Ces pays se sont également engagés à créer des réserves marines, protégées de la pollution et permettant la survie des espèces animales.

Yvan Bourgnon, grand navigateur suisse a présenté lors de la COP22 de Marrakech, son projet MANTA, un catamaran sur lequel est fixé un long peigne pour récupérer les micro-déchets qui ne sont pas ramassés par les filtres actuels. Une flotte de 1000 bateaux devrait bientôt sillonner les mers du globe et ramasser jusqu’à 300 tonnes de déchets par bateau.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Laigneville : 368 euros d'amende pour avoir jeté un emballage sur la voie publique

Aux Etats-Unis, dans l’état du Maryland, c’est une poubelle flottante fonctionnant à l’aide de panneaux solaires qui ratissent inlassablement les eaux du port avec une roue à aube. Ce système a permis de récolter en 5 ans, environ 500 tonnes de déchets (dont environ 10 millions de mégots) et des centaines de milliers de sacs plastiques.

D’après les concepteurs c’est une goutte d’eau dans l’océan de déchets qui s’accumulent mais en multipliant le nombre d’unités, il serait possible d’agir mieux.


A lire également :


Aux Pays-Bas, c’est le projet Ocean Cleanup qui est plébiscité. Il s’agit d’un tuyau flottant en forme de fer à cheval, lesté par une ancre flottante. Le système utilise la force des courants et des tourbillons formés pour récupérer les déchets plastiques au centre du tuyau. C’est en constatant que les côtes retenaient beaucoup plus le plastique que le large, que Boyan Slat a eu l’idée de concevoir des côtes artificielles postées en pleine mer. La première bouée Ocean Cleanup devrait accoster cet été en Mer du Nord.


A lire également :


Aujourd’hui, ce sont plus de 150 millions de tonnes de plastiques qui dérivent dans nos océans ! Un drame écologique qui ne fait que s’amplifier. Les initiatives ne manquent pas et de nombreux inventeurs essaient de mettre la main à la pâte… Mais tant que les géants de l’agro-alimentaires et de la grande distribution ne feront pas de réels efforts, il semble que nos eaux peuvent continuer à s’asphyxier doucement ! Traiter le problème en amont ne serait-il pas le meilleur moyen de réduire les déchets plastiques dans nos océans ?

Selon les informations du site lesechos.fr
Photos de couverture De chaiyapruek youprasert / Shutterstock