Innovation

Sublime Systems invente un procédé pour décarboner le ciment en utilisant l’électrolyse à la place des fours

Sublime Systems a mis au point une nouvelle technique permettant de fabriquer du ciment via un procédé électrochimique. Celle-ci a pour principal avantage de n’engendrer aucune émission de CO₂.

La fabrication du ciment est un procédé relativement énergivore. De plus, il s’agit d’une source importante de CO₂. Et pour cause, afin de produire de la chaux pure, le calcaire est chauffé à plus de 1 000 °C dans un four souvent alimenté au charbon. Le calcaire lui-même possède un taux de concentration élevé en dioxyde de carbone. Ce dernier représente environ 50 % de son poids. Cependant, il est ardu, voire impossible de capturer ce gaz au cours du processus de production du ciment. En conséquence, les cimenteries représentent, à elles seules, près de 8 % des émissions mondiales annuelles de CO₂. La décarbonation de ce secteur devient alors une nécessité.

Un procédé écologique

Partant de ce constat, Sublime Systems a inventé un procédé de fabrication de ciment neutre en carbone. L’approche adoptée par l’entreprise est intéressante dans la mesure où elle ne cherche pas à capturer le carbone pour réduire ses émissions, ni encore moins à acheter des crédits carbone. Au lieu de cela, elle élimine les rejets de gaz à effet de serre tout au long du processus. Pour y parvenir, la société a abandonné les fours au profit d’un processus électrochimique alimenté par des énergies renouvelables. La nouvelle technique repose plus précisément sur l’électrolyse.

Un ciment plus propre qui répond aux normes de performance de l'industrie.
Un ciment plus propre qui répond aux normes de performance de l’industrie. Crédit photo : Sublime Systems

Un électrolyseur à la place du four

Grâce à l’électrolyse, l’eau produit de l’hydrogène et de l’oxygène, mais également un gradient de pH entre les deux électrodes. L’acide qui se forme au niveau de l’anode entre en interaction avec un minéral contenant du calcium pour créer des ions de calcium dissous, lesquels se déplacent ensuite vers la cathode. En atteignant un certain niveau d’acidité, les ions réagissent avec l’élément généré au niveau de l’électrode positive, produisant de l’hydroxyde de calcium solide. Également appelé chaux de construction, ce dernier est l’un des principaux ingrédients nécessaires à la fabrication du ciment. La technologie de Sublime Systems permet ainsi de s’affranchir des fours traditionnels pour produire le même sous-produit.

La nouvelle chaux zéro carbone est une alternative directe au produit existant qui génère une émission d'une tonne de CO2 par tonne de béton dans le processus de production de béton prêt à l'emploi.
La nouvelle chaux zéro carbone est une alternative directe au produit existant qui génère une émission d’une tonne de CO₂ par tonne de béton dans le processus de production de béton prêt à l’emploi. Crédit photo : Sublime Systems

« L’électrolyseur de Sublime est une variante de l’électrolyseur à séparation d’eau. Une électrode produit une solution qui extrait le calcium des minéraux inertes, laissant derrière elle un silicate réactif. La seconde électrode produit de l’alcalinité, qui précipite le calcium (également connu sous le nom de chaux) sous la forme d’un solide pur et réactif. Le calcium et les silicates réactifs sont mélangés dans un processus à basse température pour obtenir le produit final – Sublime CementTM. », explique l’entreprise sur son site officiel.

Une production à grande échelle d’ici à deux ans

Grâce à son concept innovant et son rendement élevé, la technologie de production à zéro émission de Sublime Systems est désormais certifiée ASTM 1157. Autrement dit, le ciment produit à partir du procédé inventé par la société est conforme aux exigences américaines et internationales relatives aux matériaux de construction. Actuellement, la société possède une installation pilote dont la capacité de production se limite à 100 t par an. Cependant, Sublime Systems ambitionne de construire une première usine commerciale d’ici à 2025. Que pensez-vous de cette invention pour décarboner le ciment ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page