Innovation

La première cimenterie au monde entièrement alimentée à l’énergie solaire

Depuis 2020, Synhelion et Cemex collaborent pour mettre au point un système de production de ciment 100 % solaire. Et récemment, elles ont annoncé le passage de leur technologie à la phase d’essai dans des conditions semblables à celles d’une usine.

La filière ciment participe significativement à l’effet de serre, et donc au dérèglement climatique. Le processus de fabrication de ce matériau débouche sur des émissions de CO₂ non négligeables. Pour obtenir du clinker, composant principal du ciment, le mélange de calcaire (80 %) et d’argile (20 %) doit être cuit dans un four rotatif à plus de 1 450 °C. Les fabricants recourent donc à une grande quantité de combustibles fossiles afin d’atteindre cette température extrêmement élevée. Face au défi climatique actuel, la réduction de l’empreinte carbone de cette filière est inéluctable. Dans ce sens, Synhelion, spécialiste de carburants solaires, et Cemex, fabricant international de matériaux de construction, travaillent depuis plus de trois ans sur le développement d’une technologie de production de clinker solaire neutre en carbone. Après la réussite de l’expérimentation du prototype en 2022, le système est actuellement mis à l’échelle. Décryptage.

En quoi cette nouvelle approche consiste-t-elle ?

Cette méthode de production de clinker décarbonée comprend deux étapes essentielles. La première consiste à substituer l’usage de carburants fossiles à celui de la chaleur solaire à haute température. Cela serait possible grâce à une technologie de récepteur solaire développée par Synhelion. La deuxième étape est la capture du dioxyde de carbone émis, qui est ensuite transformé en combustibles synthétiques de substitution (kérosène, essence, diesel…). Cette nouvelle approche permettrait d’atteindre un niveau net zéro d’émission de CO₂ tout au long du processus de fabrication du ciment.

Le récepteur de chaleur solaire (plus de 1 500 °C).
Le récepteur de chaleur solaire (plus de 1 500 °C). Crédit photo : Synhelion

Ce récepteur solaire serait capable de fournir de la chaleur industrielle à des températures au-delà de 1 500 °C. C’est une alternative renouvelable et propre à la combustion de combustibles fossiles. Les émissions de CO₂ générées lors de la cuisson des matières premières (calcaire + argile) sont mélangées au fluide caloporteur du récepteur. Le système en boucle fermée permet de capturer facilement le dioxyde de carbone, selon ses concepteurs.

L’expérimentation du système à plus grande échelle

L’an dernier, les entreprises ont dévoilé le succès de l’essai de leur procédé de production de clinker solaire. Leurs équipes avaient obtenu des résultats probants lors du projet expérimental par lots à petite échelle. En 2023, elles procèdent à la phase d’expérimentation de la technologie dans des conditions proches du réel, et ce, de manière continue. Les ingénieurs vont récolter de nouvelles mesures qui seront utilisées pour la construction d’une cimenterie solaire pilote à l’échelle industrielle. Étant donné l’évolution du projet actuellement, Fernando A. González, PDG de Cemex, pense que fabriquer du ciment neutre en carbone est bien réalisable.

Selon Gianluca Ambrosetti, co-CEO et co-fondateur de Synhelion, le développement de ce système de production de clinker propre constitue un grand pas vers la décarbonation de la filière ciment. Sa mise à l’échelle est, en effet, une étape passionnante pour toutes les équipes impliquées dans ce projet. D’ailleurs, Ambrosetti espère que d’autres technologies novatrices verront le jour dans le secteur grâce à des recherches et à des tests stricts.

Une collaboration sérieuse entre les deux entreprises

Le partenariat entre Synhelion et Cemex a obtenu une mention honorable dans la catégorie Eco-Innovator des Corporate Citizenship Innovation Awards, parrainé par le Boston College Center for Corporate Citizenship. Avec les laboratoires nationaux Sandia, ces sociétés ont également reçu un financement de 3,2 millions de dollars du département américain de l’énergie afin de réaliser leur projet « Hydromel Solaire ». Plus d’informations : Synhelion.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
synhelion.com

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Un commentaire

  1. Un procédé solaire est dépendant de la présence du soleil, par conséquent il est intermittent, ce qui est difficilement compatible avec les contraintes industrielles ou celles de la concurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page