Insolite

Air Vodka, une boisson fabriquée à partir d’émissions de CO2

De la vodka fabriquée à partir d'émissions de CO2 pour protéger la planète ? Une idée étrange dont l'utilité ne nous convainc pas complètement !

Si vous êtes de vrais amateurs de vodka* à l’herbe de bison, ce qui va suivre ne devrait pas vous plaire… Mais si vous aimez découvrir de nouveaux alcools, alors cela peut vous intéresser ! Aux Etats-Unis, une start-up baptisée Air Company affirme fabriquer de la vodka à base d’émission de CO2 ! Soutenue par Toyota et JetBlue, la start-up a créé une technologie propre qui transforme les émissions de carbone en vodka, ou du moins en alcool ressemblant à la vodka. Cela peut paraître un peu farfelu, mais apparemment cette boisson est déjà servie dans certains bars américains… Welcome to the futur !

Quelle est cette idée étrange ?

Air Company entend réinventer la vodka avec Air Vodka. Pour ce faire, ils utilisent les émissions de gaz à effet de serre et, en particulier, le dioxyde de carbone capturé. L’objectif de la start-up étant de tirer parti des émissions de dioxyde de carbone que l’on sait capturer et qui sont présentes à foison dans tous les secteurs industriels. Gregory Constantine, cofondateur et PDG d’Air Company explique : “Nous travaillons avec des partenaires qui capturent ce dioxyde de carbone avant qu’il ne soit émis dans l’atmosphère, puis nous utilisons ce CO2 dans notre processus de création des alcools que nous créons” L’entreprise fabrique également des désinfectants pour les mains, et de l’eau de parfum sur le même principe que la vodka.

une vodka au CO2
Crédit photo : Air Company

Comment font-ils ?

En supprimant le CO2 de chaque bouteille, ils agissent effectivement pour le bien de la planète. Et leur procédé est un peu « technique » ! Lorsque l’on distille de l’alcool à l’ancienne, il faut environ 35 litres d’eau pour 1 litre de distillat. Avec leur technique, l’alcool produit n’utilise que deux ingrédients : l’eau et le CO2. Concrètement, ils séparent l’hydrogène de l’eau par électrolyse, ce qui libère l’oxygène. L’hydrogène récupéré est alors injecté dans un système de réacteur de conversion du carbone avec le CO2 capturé. Cette réaction chimique créé alors de l’éthanol qui, combiné avec de l’eau, devient un nouveau type de vodka. Pour rappel, la vodka est obtenue normalement à partir de la distillation de céréales (seigle, blé) et de pommes de terre.

À LIRE AUSSI :
Ce pays va réserver la vente d'alcool et de cannabis uniquement aux personnes munies d'un passeport vaccinal

Un problème subsiste pour ce produit !

Le processus scientifique de création de l’Air Vodka semble fonctionner mais cette haute technologie a un coût, qui se répercute alors sur le produit fini. Une bouteille d’Air Vodka coûte 65 dollars (environ 62€) ce qui en fait un produit de luxe, au même titre qu’un champagne français ou qu’un bon whisky écossais, fabriqués naturellement. Agir pour la planète et vouloir créer une nouvelle boisson sans émission de carbone et avec moins d’eau, pourquoi pas ? Mais boire une boisson alcoolisée ou non fabriquée à partir d’émissions de CO2, nous ne sommes pas vraiment convaincus du bien-fondé de cette innovation. 62€ la bouteille d’alcool au dioxyde de carbone ? Ne pensent-ils pas plutôt à leur porte-monnaie qu’à la planète ? Toujours est-il que cette boisson n’est pour le moment en vente qu’aux Etats-Unis et c’est peut-être mieux ainsi ! Plus d’infos : aircompany.com

*L’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Source
Cnbc.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page