Innovation

Power Road invente une route “autodéneigeante” qui peut également chauffer les habitations et les infrastructures

Le système Power Road d’Eurovia peut servir à chauffer des bâtiments, mais aussi à rafraîchir les rues et d’autres types d’infrastructures. Sa particularité ? Il récupère l’énergie thermique captée par la route.

Eurovia est une entreprise française spécialisée dans le domaine des travaux publics. Elle est principalement connue pour la conception, la construction et l’entretien d’infrastructures de transport et d’aménagement urbain. Quelques années auparavant, Eurovia a mis au point Power Road, un moyen de produire de l’énergie thermique à partir des rayonnements solaires captés par les routes. L’énergie obtenue est propre, renouvelable et peut apporter sa contribution dans la mise en place d’une économie verte.

Fonctionnement et capacité

Le principe du Power Road repose sur le stockage de l’énergie apportée par les rayonnements solaires sur la route. Un système de pompes à chaleur permettra ensuite de distribuer l’énergie stockée aux différentes infrastructures environnantes. Ces dernières années, plusieurs éco-quartiers ont vu le jour en France. D’après Eurovia, pour un éco-quartier de 75 000 m², 5 km de voiries équipés du système Power Road peuvent couvrir jusqu’à 30 % des besoins en chaleur. D’autre part, une surface de 25 m² de chaussée Power Road stocke potentiellement l’équivalent des besoins en énergie thermique d’un logement de 70 m² en une année.

Une nouvelle source d’énergie propre et renouvelable
Une nouvelle source d’énergie propre et renouvelable. Crédit photo : Power Road

Utile aussi bien en hiver qu’en été

En hiver, l’énergie stockée puis restituée par le système peut contribuer à chauffer les piscines, les bâtiments résidentiels, les bureaux, ainsi que les éco-quartiers. Le système peut également aider à déneiger ou déverglacer les routes ou les pistes dans les aéroports. En été, le système aide potentiellement à refroidir les chaussées et à résorber les îlots de chaleur urbains, notamment en captant la chaleur qui se trouve en surface.

Quelques exemples de réalisations en France et dans d’autres pays

En France, plusieurs projets impliquant le Power Road ont déjà été réalisés. Par exemple, une route chauffante est installée à Egletons, en Corrèze depuis quelques années pour faire face aux chutes de neige fin décembre et début janvier. Le système fonctionnait puisque la piste de 120 m de long et de 660 m² est restée parfaitement noire tandis que le reste de la route était verglacé. D’après Maxence Naouri, directeur de la communication chez Eurovia, dans certaines villes, les routes et les parkings sont utilisés pour capter la chaleur du soleil durant l’été. Stockée d’abord dans des puits géométriques, l’énergie est ensuite restituée quelques mois plus tard.

Une route à énergie "très positive"
Une route à énergie « très positive ». Crédit photo : Power Road

Par exemple, une piscine à Fleurs dans la Loire et un immeuble à Fleury-sur-Orne, dans le Calvados, tirent leur énergie de chauffage de parkings équipés de Power Road. Plusieurs projets incorporant ce procédé sont en cours de réalisation en France, mais le concept a également conquis d’autres pays. En effet, on compte déjà une réalisation à Prague en République tchèque. De son côté, le Québec, au Canada, n’a pas caché son intérêt pour cette innovation. Mais, comme toute chose, installer le Power Road a un coût et il n’est pas encore à la portée de toutes les bourses. Pour le tronçon d’Egletons, la somme de 250 000 euros a été déboursée pour la mise en place de la technologie. Plus d’informations : power-road.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
leparisien.fr

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page