Innovation

Récompensé du concours Lépine, il invente un système d’irrigation autosuffisant et économique en eau

Un bricoleur nancéien très créatif invente un système simple et efficace pour que vos plantes s'abreuvent seules, et uniquement de ce dont elles ont besoin.

En ces temps de chaleurs exceptionnelles, on constate chaque jour un peu plus à quel point nos ressources ne sont pas acquises, et qu’il faut en prendre soin… Le changement climatique amène son lot de catastrophes, entre sècheresse, incendies ravageurs, puis plus diluviennes avec cet été des orages meurtriers en Corse, et puis les inondations … Les chercheurs l’expliquent très bien: quand la terre est trop asséchée, comme ce fut le cas dernièrement, l’eau n’est pas correctement absorbée par un sol devenu quasiment imperméable à force de “cuire”, et les eaux ruissellent, jusque dans les maison parfois. D’ailleurs, des inventeurs japonais sont actuellement entrain de se pencher sur la question de maisons flottantes ! Et pour le problème de sècheresse, ils sont aussi nombreux à faire tourner les méninges à plein régime pour essayer de trouver des solutions. C’est l’une d’elles que nous vous présentons aujourd’hui.

Un inventeur venu de loin

Bakkour Kattan, syrien d’origine aujourd’hui installé à Nancy, est un fou des inventions: toujours à la recherche d’astuces dans le but d’améliorer le quotidien de ses semblables, il a déjà remporté des médailles au concours Lépine à plusieurs reprises grâce à certaines de ses nombreuses idées. Il a même raflé le Trophée de la Ville de Lyon, première métropole française où il s’est installé avant de rejoindre la cité nancéienne pour ses études de pharmacie. Fils d’un homme déjà très bricoleur et inventif, il a eu tout le loisir de laisser sa créativité s’exprimer et ce, depuis tout petit ! A l’origine de pas moins de 300 inventions, sensible à la cause environnementale qui nous touche tous et au confort de ses pairs, ce chef de famille investi vient de mettre au point un système pour arroser les plantes, avec une très faible quantité d’eau, mais également autosuffisant !

À LIRE AUSSI :  6 erreurs à ne surtout pas commettre au jardin en hiver

Limiter la quantité d’eau

Le système mis au point par Bakkour Kattan est en fait assez simple, et permettrait à tout le monde de prendre soin de ses plantes d’intérieur, sans gaspiller d’eau mais en plus, sans avoir à penser à les arroser ! Il suffit de disposer deux bacs l’un au dessus de l’autre : le premier, du dessus, contient la plante et son terreau disposés sur un filtre; juste en dessous, on dispose le deuxième bac, dans lequel la plante viendra s’abreuver de ce dont elle a besoin uniquement explique le site Estrepublicain.fr. Vous arrosez votre plante, et le reste se met en place tout seul !

avec une très faible quantité d'eau, mais également autosuffisant
Avec une très faible quantité d’eau, mais également autosuffisant. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Une liberté en plus

Fini, les coups de téléphone à nos contacts pour savoir qui aurait la bonté de cœur de venir arroser nos plantes trois fois par semaine pendant nos vacances ! Avec cet ingénieux système, l’inventeur garantit la survie de vos plantes préférées pendant “plusieurs semaines, voire des mois, sans les arroser”. Vous pouvez bricoler vous même votre petit système d’irrigation, ce que souhaite d’ailleurs Bakkour Kattan; mais il espère également une commercialisation de son invention, qui permettrait: d’économiser cette ressource si précieuse qu’est l’eau; de faire par conséquent des économies sur sa facture; de s’assurer de la survie de ses plantes tout en gagnant en liberté et en plus, de s’éviter ce casse-tête qui consiste à trouver un volontaire pour venir arroser ! Cette idée n’a que du bon; un geste pour la planète, des économies… Nous, on valide ! Plus d’informations : kattan-productions.com.

Source
Est Républicain

Sow Lane

Amoureuse des mots, chaque être humain est un livre à découvrir ! (j'ai déjà fait un tour de coussin massant et j'ai pas fait un article)

8 commentaires

  1. En fait si je comprends bien il a réinventé ce que l’on avait il y a 20 ans et qui s’appelait les bacs Riviera avec un double peau et une réserve d’eau en dessous.

  2. Ma mère en a acheté dans les années 80, des bacs riviera, effectivement ça fonctionne très bien mais rien de nouveau sous le soleil mdr. Sinon je pense que mon père connaissait le père de ce monsieur Kattan qui était réparateur de photocopieuses, doué dans son métier d’après les dires de mon père.

  3. jolie c’est ce que je pensais avoir déjà vu et déjà tenté .
    c est comme apple ce dit avoir inventée la première montre connectée lol.

  4. C’est exact. J’y ai pensé aussi et il m’en reste un dont je me sert toujours pour la même plante qui est très belle.

  5. Je pense que l’auteur de cet article a besoin qu’on lui explique à nouveau la différence entre invention et innovation. … ;))
    Cependant, je n’ai pas non plus très bien compris ce processus d'”arrosage” des plantes, mais d’après les commentaires déjà présents sur la page, il semble que ce produit existe depuis quelques décennies, donc ce n’est pas nouveau.
    Dans ce cas, je me demande comment celui-ci a gagné le concours “Lépine” ?
    Je pense que cet article devrait être complété par une vidéo montrant le fonctionnement de ce système d’irrigation, afin d’éviter tout malentendu.
    Merci à la rédaction de Neozone.

  6. Donc tous ceux qui font référence aux bacs Riviera pensent que les juges du concours Lépine sont stupides c’est ça ?

  7. Je ne sais pas ce qu’il en est des bacs Riveira, mais la photo “non contractuelle” est inadaptée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page