Innovation

Il invente un système d’irrigation “intelligent” et innovant pour optimiser l’arrosage des vignobles

Israël produit du vin depuis des milliers d'années, mais avec le réchauffement climatique, l'irrigation devient de plus en plus problématique... Un inventeur propose un nouveau système qui s'adapte aux besoins de la plante uniquement.

La France a beau être l’un des pays spécialistes de la vigne et du vin, nous ne sommes pas les seuls à en produire évidemment… On ne le sait pas toujours, mais Israël produit des vins depuis 5500 avant notre ère, même si les vins que l’on peut considérer comme de qualité ne sont produits que depuis une trentaine d’années. Et qui dit vin, dit vignes à entretenir, à tailler et à irriguer, Israël n’étant pas un pays qui connait les fortes précipitations nécessaires à la bonne croissance d’un vignoble. Pour tenter de lutter contre la pénurie d’eau qui touche le pays, Yishai Netzer, agronome de l’Université Ariel qui travaille dans un vignoble du Nord d’Israël, vient de mettre au point un système d’irrigation intelligent qui permet de gérer la quantité et la qualité des récoltes de raisins. Découverte de cette invention essentielle !

Quelle est cette invention ?

La culture du raisin en Israël est une culture qui peine à cause de la pénurie d’eau, mais qui, autrefois, en gaspillait beaucoup… Des vignes très arrosées à cause de la chaleur, mais un arrosage peu utile puisque de nombreux litres d’eau étaient perdus à cause de l’évaporation provoquée par la chaleur. L’invention d’un système d’irrigation intelligent permet non seulement d’économiser de l’eau, mais aussi de gérer la qualité et la quantité des rendements. Le système inventé est en fait un système d’irrigation numérique qui modifie complètement la manière de cultiver les raisins.

installation expérimentale pour mesurer la consommation d'eau des raisins
installation expérimentale pour mesurer la consommation d’eau des raisins. Crédit photo : Dr. Offer Rozenstein (Capture d’écran Twitter)

Comment ça marche ?

Le système d’irrigation se dote de nombreux capteurs qui vont surveiller les vignes, ce qui permet aux vignerons de connaître exactement la quantité d’eau à ajouter pour que l’irrigation soit parfaite. Les capteurs surveillent les éléments principaux, à savoir: la vitesse du vent, le taux d’hygrométrie (humidité), le rayonnement solaire ainsi que la quantité d’eau déjà distribuée aux ceps de vignes. Mais l’innovation réside aussi dans l’utilisation de nouveaux lysimètres de drainage, des appareils de mesure qui permettent de mesurer la quantité d’eau « transpirée » par les plantes… Ce qui, logiquement permet de savoir combien la plante a perdu d’eau et donc quelle quantité il faut lui redonner pour rétablir l’équilibre. Dans ses serres expérimentales et dans son vignoble, M. Netzer teste actuellement cinq régimes d’eau différents pour voir leurs effets, et tente également avec ce système d’irrigation de lutter contre le stress hydrique de la plante.

À LIRE AUSSI :
Berger-World : un réservoir d'eau (solide) innovant pour vos plantes et potagers pour économiser de l'eau et récolter plus

Quels sont les objectifs de cette invention ?

L’inventeur explique : “Dans les zones de vins premium, nous ne voulons pas de gros rendements, puis nous stresserons davantage la vigne. La qualité de la vigne sera accrue, mais la quantité sera moyenne, et elle ne sera pas maximale.” Le but de cette invention est de produire du vin de qualité, donc vendu plus cher, mais en utilisant moins d’eau…  C’est notamment le cas pour les raisins de cuve, qui feront les grands vins israéliens dans quelques années.  L’objectif avoué est bien de lutter contre ce changement climatique, qui impacte tous les pays du monde…

https://twitter.com/ORozenstein/status/1482752738941456386

En Israël comme ailleurs, la sécheresse est présente et la pénurie d’eau menace… Consommer moins d’eau pour les cultures tout en garantissant des produits de qualité, c’est aussi assurer un revenu à ceux qui travaillent la vigne. En fait, il explique que son invention va permettre de « tromper la plante » en la « stressant ». Si le vigneron préfère le rendement à la qualité, alors il suffit de ne pas laisser les vignes s’assoiffer, pour qu’elles produisent plus. Au contraire, si le vigneron veut un petit rendement mais de qualité, il suffit de garder la plante constamment humide. En France, la plupart utilise encore l’irrigation traditionnelle, mais ne serait-ce pas une solution pour lutter, chez nous aussi, contre le réchauffement climatique et pour réduire le gaspillage ?

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

4 commentaires

  1. Israël produit du vin depuis des milliers d’années !! Alors qu’elle n’existe que depuis 1945 !!!

  2. Effectivement et sauf erreur La présence de la vigne en Israël remonte à la plus de 6 000 ans Des éléments comme des cuves vinaires rupestres et des pressoirs, en témoignent bien avant la naissance du christ, qui marque le début de notre calendrier moderne.

    Alors que OUI L’État “Moderne” Israël est né le 29 novembre 1947 suite a la résolution 181 de l’ONU

    Historiquement : Les douze tribus d’Israël :
    Israël apparaît pour la première fois dans la Bible hébraïque pour désigner le nouveau nom de Jacob, fils d’Isaac et petit-fils d’Abraham, au moment où il traverse le gué de Yabboq (Genèse 32, 22-29) et s’y bat avec un ange de Dieu qui lui dit : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël ; car tu as jouté ( כִּי־שָׂרִית ) contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. » Jacob (Israël) a 12 fils qui sont à l’origine des douze tribus d’Israël et une fille (Dinah).
    La première mention d’Israël apparaît sur la stèle de Mérenptah vers 1200 av. J.-C

    cordialement

  3. Historiquement : Les douze tribus d’Israël :
    Israël apparaît pour la première fois dans la Bible hébraïque pour désigner le nouveau nom de Jacob, fils d’Isaac et petit-fils d’Abraham, au moment où il traverse le gué de Yabboq (Genèse 32, 22-29) et s’y bat avec un ange de Dieu qui lui dit : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël ; car tu as jouté ( כִּי־שָׂרִית ) contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. » Jacob (Israël) a 12 fils qui sont à l’origine des douze tribus d’Israël et une fille (Dinah).
    La première mention d’Israël apparaît sur la stèle de Mérenptah vers 1200 av. J.-C

    HAHAHAHAHA !!! La bible n’est pas l’histoire, cher ami!
    Il faut arrêter de se mentir à soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page