Environnement

Agrivoltaïsme : des panneaux solaires pour protéger les vignes du réchauffement climatique

Dans le Roussillon, sur le domaine viticole des Nidolères, 5 hectares de vignes sont recouverts de panneaux solaires. Un procédé novateur qui protège les vignobles des aléas climatiques et des fortes chaleurs dans la région.

Avec le réchauffement climatique, il est un secteur qui souffre beaucoup : la viticulture. Les fortes chaleurs de ces dernières années amenuisent grandement les récoltes d’une région comme les Pyrénées-Orientales. Depuis 2018, le domaine de Pierre Escudié, les Nidolères,  situé à Tresserre, expérimente l’agrivoltaïsme.

Ce dernier a accepté de participer à ce test de panneaux solaires au-dessus de ses vignes afin de les protéger des fortes chaleurs, et ainsi, éviter la perte sèche de ces vignes et de ses récoltes. Dans son domaine, ce sont quatre hectares de panneaux solaires qui couvrent ses parcelles. Installé à 5 m de hauteur, les panneaux solaires permettent de réguler la température en dessous, tout en laissant passer suffisamment de soleil, nécessaire au mûrissement des raisins.

L’agrivoltaïsme c’est quoi ?

Cette nouvelle technique consiste en l’installation de panneaux solaires au-dessus des cultures, suffisamment hauts pour laisser le travail des agriculteurs se faire dans des conditions optimales. Son principal avantage est de concilier une production en électricité et de protéger les cultures. C’est également un atout dans la transition écologique, car elle permet de ne pas artificialiser les sols.

Des étudiants inventent un arbre à énergie propre et remporte 10 000 dollars pour leur innovation

Selon Antoine Nogier, président de Sun’Agri et Christian Dupraz, chercheur à l’Inrae, c’est l’une des pistes étudiées pour la transition écologique, mais c’est surtout une aide précieuse pour protéger les vignobles soumis au réchauffement climatique contre lequel ils sont bien impuissants.

Les panneaux solaires remplacent… les abricotiers !

Pierre Escudié, explique que la seule protection des vignes était avant, de planter des abricotiers au beau milieu des vignobles, pour faire de l’ombre aux raisins. Mais c’est devenu administrativement compliqué d’avoir deux cultures différentes sur une même parcelle, et les abricotiers ont disparu. Les chaleurs, elles, sont toujours présentes, et encore plus que du temps de ses grands-parents: une température de 33°C était exceptionnelle il y a 50 ans. Aujourd’hui, chaque été, le soleil tape fort en Roussillon et les températures peuvent osciller entre 35 et 36°C plusieurs jours d’affilée.

Agrivoltaïsme : des panneaux solaires pour protéger les vignes du réchauffement climatique
Crédit photo : sunagri.fr

Les panneaux solaires au secours du vigneron

Depuis 2009, l’entreprise Sun’Agri travaille sur un dispositif de panneaux solaires pour les vignes. Des panneaux amovibles qui permettent de laisser passer la lumière nécessaire aux cultures, mais qui leur apporte également de l’ombre. Qui plus est, ces panneaux permettent de protéger les vignes de certains aléas climatiques comme le gel ou les pluies diluviennes qui s’abattent parfois dans le Sud de la France.

Solar Container : un conteneur mobile pour déployer une ferme solaire n'importe où !   

Pierre Escudié accepte donc de tester 4.5 hectares de panneaux solaires au-dessus de ses vignes. Et le viticulteur explique dans une interview accordée au magazine 20 minutes, qu’il est ravi de cette innovation. Les panneaux solaires des vignes de Nidolères couvrent pour le moment 1/10ème des cultures du vigneron. Et ce sont de jeunes plants qui seront récoltés pour la première fois cette année. Il se dit gagnant puisqu’il protège ses cultures mais produit également de l’électricité ! Et, à en croire le viticulteur, les vignes poussent aussi bien que sur une parcelle témoin, sans aucun danger lié au réchauffement climatique. Il envisage désormais d’agrandir son parc de panneaux solaires, pour continuer à produire son vin* du Roussillon, si agréable l’été.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page