Innovation

Révolutionnaire : Les batteries au lithium-soufre pourraient multiplier par 5 l’autonomie des voitures électriques

Les batteries lithium-soufre constituent-elles l’avenir de la mobilité électrique ? Une équipe de chercheurs d’une université américaine pensent que oui. En fait, celle-ci a mis au point un prototype doté d’une membrane en kevlar recyclé, et se dit satisfaite des résultats qu’elle a obtenus.

C’est une avancée qui pourrait nous aider à renforcer nos programmes de lutte contre le réchauffement climatique. Les scientifiques travaillent d’arrache-pied dans le but de créer des accumulateurs de plus en plus performants et fiables pour répondre à nos besoins au quotidien. Aux États-Unis, des chercheurs affirment justement avoir réussi à établir un concept de batterie qui pourrait quintupler l’autonomie des voitures électriques. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Nature Communication.

Des batteries lithium-soufre pour remplacer les modèles actuels

Concrètement, les chercheurs travaillent sur un projet de création de batteries plus performantes que les modèles lithium-ion qui équipent actuellement nos véhicules électriques et la plupart des appareils intelligents que nous utilisons au quotidien. Le professeur Nicholas Kotov et ses collègues de l’Université du Michigan se sont particulièrement intéressés aux batteries lithium-soufre. Il est connu depuis des années que ces accumulateurs sont potentiellement en mesure d’offrir plus d’autonomie que leurs cousins lithium-ion. Cependant, la mise en œuvre de cette technologie est plus difficile qu’il n’y parait, raison pour laquelle elle demeure aujourd’hui au stade conceptuel.

Jusqu’à 1000 cycles de recharge

Les chercheurs de l’université américaine susmentionnée ont eu l’idée de recourir à des membranes en kevlar. Selon leurs explications, ce matériau convient très bien aux batteries lithium-soufre. D’ailleurs, on peut également l’utiliser sur les modèles lithium-ion, mais l’équipe a préféré se focaliser sur la nouvelle technologie d’accumulateur dans la mesure où elle est plus prometteuse.

À LIRE AUSSI :
Tesla et Our Next Energy (ONE) dévoilent une batterie de1200 kilomètres d'autonomie, en une seule charge !

En fait, les batteries lithium-soufre seraient cinq fois plus performantes que les modèles qui propulsent les voitures électriques actuelles. De plus, elles supporteraient jusqu’à 1000 cycles de recharge. Compte tenu de leur durée de vie prolongée, allant jusqu’à dix ans, ces blocs d’alimentation pourraient donc changer la réalité dans l’univers des voitures électriques.

Le soufre, un matériau plus disponible et moins cher que le cobalt

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, le cobalt est l’un des principaux métaux que l’on trouve dans les batteries lithium-ion. Ces dernières permettent d’alimenter presque tout, des téléphones mobiles aux ordinateurs portables, en passant par les voitures électriques, pour ne citer que ces exemples. Le cobalt est un minerai extrait du cuivre et du nickel, ce qui en fait un matériau coûteux. Les chercheurs de l’université du Michigan ont utilisé des nanofibres d’aramide à base de Kevlar — semblables à ceux utilisés dans les gilets pare-balles — pour accroitre la durée de vie de leur batterie lithium-soufre de façon spectaculaire. Qui plus est, cette couche résiste à une température bien plus élevée que celle supportée par les batteries li-ion. Reste à savoir si cette recherche qui s’annonce prometteuse franchira bientôt le stade du concept.

Source
news.umich.edu

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page