Innovation

Stratasys Uila : l’invention d’une voiture électrique (à pédales) qui s’imprime en seulement quelques heures

Uila est un quadricycle combinant à la fois les caractéristiques d’un vélo cargo et celles d’un véhicule électrique. Avec la technologie de pointe de Stratasys qui utilise l’impression en 3D, ce vélo futuriste peut être fabriqué en un temps record.

Le vélo Uila est une création innovante de l’entreprise allemande nFrontier. Mais la conception des prototypes du véhicule a été rendue possible grâce à Stratasys, une startup basée à Rehovot, dans le centre d’Israël. Cette entreprise a fourni les imprimantes 3D qui ont permis aux ingénieurs de transformer leur projet en réalité, et ce, en l’espace de quelques heures seulement. Uila peut transporter deux passagers, une charge de 250 kg et rouler à une vitesse maximale de 25 km/h. Stratasys résulte de la fusion de l’entreprise israélienne Objet et de son concurrent américain Stratasys qui a eu lieu en 2012. Elle est responsable de la fabrication des pièces nécessaires au fonctionnement d’Uila, à savoir : la carrosserie entourant la structure métallique du vélo, le volant, la chaise, etc.

Des machines hautement sophistiquées

Les imprimantes 3D ont un mode opératoire totalement différent des imprimantes 2D traditionnelles qui fonctionnent en injectant de l’encre sur du papier. En effet, ces machines injectent plutôt des couches de polymère empilées les unes sur les autres afin de donner progressivement forme au design souhaité. En optant pour cette technologie, il n’y a plus besoin de faire appel à d’autres entreprises pour la conception des nouveaux produits. De plus, le fait que les machines puissent concevoir des prototypes en quelques heures accélère le processus de finalisation des plans. Ce processus implique parfois plusieurs essais avant d’aboutir au produit final. Yonatan Snir, vice-président du marketing mondial chez Stratasys, a expliqué que l’impression de chaque pièce peut prendre des heures, voire une journée. Cependant, le nombre de machines utilisées peut aussi influer sur la vitesse de la production. «  Vous envoyez le fichier à imprimer et vous revenez le matin et il est là », a-t-il déclaré.

L'intérieur de la voiture.
L’intérieur de la voiture. Crédit photo : Stratasys Uila

La conception du vélo Uila

Les méthodes utilisées pour la conception des prototypes en 3D peuvent changer selon les besoins. Pour le cas d’Uila, la technologie utilisée par Stratasys est une invention du fondateur de l’entreprise, Scott Crump, brevetée en 1989. Crump a eu l’idée de l’impression en 3D lorsqu’il a décidé de fabriquer un jouet en forme de grenouille pour sa fille. Pour ce faire, il s’est servi d’un pistolet à colle chargé de polyéthylène et de cire de bougie. Pour ce qui est du vélo Uila, les polymères qui le constituent sont particulièrement résistants, très légers et facilement recyclables. Le vélo possède des roues de bicyclette régulières à moyeu et à rayons, mais elles sont cachées par des panneaux hexagonaux irréguliers. La forme et la couleur des panneaux peuvent changer selon le souhait du client. Tout comme les vélos traditionnels, le vélo électrique Uila possède des pédales, mais il bénéficie également d’une transmission électrique sans chaîne. Cette spécificité lui offre une autonomie maximale de 70 km sur une seule charge.

Application de la technologie dans d’autres domaines

À part son implication dans la conception du vélo futuriste Uila, Stratasys participe également à d’autres types de projets innovants. Par exemple, sa technologie sert aujourd’hui à la production de pièces pour l’avion spatial réutilisable Dream Chaser. Celui-ci aura pour mission de livrer du matériel à la Station Spatiale Internationale à partir de 2023. Environ 2 000 fixations sont produites par les imprimantes 3D de Stratasys pour fixer les tuiles du véhicule. Ces tuiles protégeront l’engin des hautes températures qui peuvent aller jusqu’à 1 650 °C lorsqu’il passera dans l’atmosphère terrestre. Comme l’impression 3D peut réaliser n’importe quel type de design, elle convient pour tout type de projet personnalisé. De plus, il est possible de produire des composants identiques en série. D’après Snir, c’est un énorme avantage pour les prototypes et les productions en petites séries. Par contre, si on devait produire des milliers d’exemplaires d’Uila, certaines pièces pourraient être fabriquées en utilisant des méthodes plus économiques. NFrontier espère obtenir une homologation d’Uila pour les routes allemandes en 2024.

Source
nocamels.com

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page