Sugarcrete, des briques emboîtables fabriquées à partir des déchets de canne à sucre

Des chercheurs de l’Université d’East London, au Royaume-Uni, ont développé ce matériau de construction durable, qui met en valeur l’économie circulaire. Ils ont recyclé la bagasse, résidu fibreux de la tige de la canne à sucre.

L’industrie de la canne à sucre produit une importante quantité de bagasse suite à l’extraction du jus de canne, qui est transformée en sucre ou en rhum. On estime que chaque tonne de canne génère quelque 300 kg de résidu fibreux. Un certain nombre d’entreprises créent aujourd’hui des activités permettant de valoriser ces déchets organiques, qui finiraient autrement dans les décharges. En effet, la bagasse peut être utilisée comme une source d’énergie ou une matière première écologique pour fabriquer des emballages alimentaires, des pailles jetables, etc. D’ailleurs, ces fibres végétales peuvent être exploitées dans les domaines de l’ameublement et de la construction. Dans cette récente étude, une équipe de recherche de l’Université d’East London a eu l’idée de les transformer en briques comprimées résistantes et respectueuses de l’environnement, appelées « Sugarcrete ». Elle a collaboré avec le cabinet Grimshaw Architects et l’entreprise Tate & Lyle Sugars lors de ce projet. Découverte.

Les spécificités de ces blocs en bagasse

La première étape de fabrication de ce matériau consiste à collecter la bagasse disponible dans les industries de production de rhum ou de sucre ou bien auprès des agriculteurs locaux. Selon ces chercheurs britanniques, ce résidu fibreux de la canne est mélangé avec des liants exclusifs à base de minéraux. Ce mélange est ensuite compressé et laissé au repos pendant une semaine pour durcir. L’on obtient ainsi des blocs aussi résistants qu’un béton traditionnel à base de ciment. Ce matériau de construction pourrait, en effet, remplacer les briques en terre cuite ou encore les parpaings. Il a une conception modulaire et emboîtable, qui permet de construire une dalle solide renforcée par des armatures en acier.

Les blocs Sugarcrete sont aussi résistants qu’un béton traditionnel à base de ciment.
Les blocs Sugarcrete sont aussi résistants qu’un béton traditionnel à base de ciment. Crédit photo : University of East London
(capture d’écran vidéo YouTube)

Les blocs Sugarcrete présentent de nombreux avantages. Leur temps de durcissement est plus court (une semaine contre quatre pour le béton traditionnel). Leur coût de production serait nettement moins cher. Leur poids est supérieur d’environ un quart ou un cinquième par bloc de même taille. Concernant leur impact carbone, celui-ci serait réduit de 80 à 85 % par rapport à celui du béton en ciment. D’ailleurs, les dalles en Sugarcrete utilisent 90 % d’acier en moins que les dalles en béton. En outre, ces briques comprimées respectent les normes industrielles en termes de résistance à la compression, de résistance au feu, de conductivité thermique et de durabilité.

Une activité basée sur l’économie circulaire

Ces nouvelles briques en bagasse constituent une alternative plus économique et plus durable aux blocs de béton. Leur production pourrait être confiée à des entreprises locales qui se chargent de récupérer les déchets de canne auprès des agriculteurs et des usines de la région. Cela permet de réduire les coûts de traitement de ces déchets et les émissions de carbone liées à leur incinération. Une fois les blocs Sugarcrete fabriqués, ils pourraient être utilisés dans des projets de construction locaux. Leur coût devrait être moins élevé que le béton conventionnel importé.

Des briques fabriquées à partir de résidus de canne.
Des briques fabriquées à partir de résidus de canne. Crédit photo : University of East London
(capture d’écran vidéo YouTube)

Il convient de noter que ce nouveau matériau de construction a été conçu dans le cadre d’une collaboration de l’Université d’East London avec la société britannique Tate & Lyle Sugars. Son efficacité a déjà été démontrée grâce à des essais réussis des prototypes de dalles de plancher modulaires. En décembre 2023, lors de la COP28, ce projet a été sélectionné par le groupe environnemental Green Cross UK comme lauréat de la section « Économie circulaire » des Climate Positive Awards.

Le projet de briques Sugarcrete a été lauréat des Climate Positive Awards.
Le projet de briques Sugarcrete a été lauréat des Climate Positive Awards. Crédit photo : University of East London

Après la phase de présentation de cette technologie, ces scientifiques cherchent à collaborer avec des partenaires agricoles situés dans les pays du Sud, en vue de produire ces briques comprimées en masse et de les mettre sur le marché. Plus d’information : Uel.ac.uk. Que pensez-vous de ces briques ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
uel.ac.uk

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page