Innovation

Multichanvre, des murs de doublage et des cloisons en briques de chanvre

Revenons aux sources avec le chanvre dans la construction. Découvrez comment les blocs Multichanvre de Vieille Matériaux marient tradition et innovation pour des bâtiments écologiques.

Les constructions, dans les villes ou les campagnes, sont de plus en plus nombreuses puisque la population augmente. Le secteur du bâtiment est en pleine expansion, mais le problème des déchets et des matériaux de construction se pose fréquemment. En 2012, les activités du bâtiment et des travaux publics (BTP) ont généré 246 millions de tonnes de déchets, soit près des ¾ des déchets produits en France. Ces chiffres publiés par le ministère de l’Écologie montrent à quel point, il est primordial de trouver des alternatives aux ciments, bétons et matériaux de construction en général. Parmi elles, arrêtons-nous sur le béton de chanvre en bloc Multichanvre de Vieille Matériaux. Fabriqués en chènevotte, ces blocs à bords droits remplacent les parpaings traditionnels. Découverte.

La chènevotte, qu’est-ce que c’est ?

Depuis l’Antiquité, on utilise le chanvre dans la construction de maisons, ce n’est pas une invention, mais plutôt une remise au « goût du jour ». Abandonné au profit du béton chimique, plus facile à produire, les conséquences sur l’environnement, on l’a vu, sont assez catastrophiques. Veilles Matériaux utilise la chènevotte pour fabriquer des blocs de constructions disponibles en quatre épaisseurs : 10, 15, 20 et 30 cm. La chènevotte, ce sont, en réalité, les tiges de chanvre, un déchet encore peu utilisé, mais largement produit en France. En alliant cette chènevotte dépoussiérée et concassée, avec du ciment naturel et de l’eau, on obtient un matériau totalement écologique et issus de déchets agricoles. De plus, la matière première, le chanvre, est une culture facile, et ce, même en France, qui se récolte tous les 4 à 5 mois. Cela procure une disponibilité quasiment constante pour produire des blocs Multichanvre.

Un ouvrier du bâtiment réalisant un mur en bloc de béton chanvre.
Un ouvrier du bâtiment réalisant un mur en bloc de béton chanvre. Crédit photo : Vieille Matériaux

Quels sont les avantages des blocs Multichanvre ?

Tout d’abord, en choisissant ces blocs de chanvre pour une future construction écologique, vous choisissez un produit 100 % Made In France, avec une production de chanvre français, elle aussi. Par ce choix, vous réduisez les coûts de transport, les émissions de gaz à effets de serre, et encouragez l’économie locale, en circuit court. De plus, les blocs de béton Multichanvre sont des produits éco-responsables, puisque complètement recyclables et fabriqués avec des matières naturelles. Grâce à une gamme étendue d’épaisseur de blocs, vous avez la possibilité d’atteindre des résistances thermiques allant de 1,53 à 4,6 m² K/W. Cela implique que l’installation du Multichanvre améliorera votre isolation thermique, acoustique et hygrométrique. Enfin, grâce à leur importante inertie, ces blocs sont en mesure de procurer un confort optimal tout au long de l’année, en proposant une isolation adaptée, tant en été qu’en hiver.

Les blocs Multichanvre, pour quelles utilisations ?

Puisque les blocs sont disponibles en plusieurs épaisseurs, ils peuvent donc s’adapter partout ou presque. Par exemple, les blocs de 10 cm seront parfaits pour isoler vos sols ou vos cloisons intérieures. Quant aux blocs de 30 cm, ils conviendront pour isoler les combles ou des murs. De plus, le chanvre étant un matériau naturel et utilisé depuis des millénaires, il conviendra particulièrement à la rénovation de bâtiments anciens, sans les dénaturer par des matériaux trop modernes.

Des blocs de béton de chanvre utilisés pour la construction.
Des blocs de béton de chanvre utilisés pour la construction. Crédit photo : Vieille Matériaux

Toutes les caractéristiques techniques du béton de chanvre Multichanvre

  • Rendement : 5,5 blocs/m² (toutes épaisseurs confondues)
  • Classement au feu : B-S1, d0 (ininflammable)
  • Poids : 10 cm : 6,5 kg – 15 cm : 10 kg – 20 cm : 13 kg – 30 cm : 21 kg
  • Résistance thermique (R) : 4,8 m2K/W (delta sec, enduit 2 faces pour un bloc de 30 cm d’épaisseur)
  • Stabilité dimensionnelle : 100 ans
  • Déphasage : de 10 à 18 h
Des blocs Multichanvre pour l'isolation thermique et acoustique.
Des blocs Multichanvre pour l’isolation thermique et acoustique. Crédit photo : Vieille Matériaux

Rappelons que la résistance thermique (R) d’un matériau isolant mesure sa capacité à ralentir le transfert de chaleur. Plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est efficace pour empêcher la chaleur de se déplacer à travers lui. Quant au déphasage, il se réfère à sa capacité à retarder le passage de la chaleur à travers lui au fil du temps. Un matériau avec un bon déphasage thermique peut absorber la chaleur pendant la journée et la libérer plus lentement durant la nuit. Plus d’informations Vieille Materiaux. Que pensez-vous de ce matériau ? L’avez-vous déjà utilisé ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Alsabrico.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page