Bientôt des mini-tournesols en guise de panneaux solaires ? Découvrez l’étonnant concept de ces chercheurs américains qui testent les SunBOTS, capable de produire 400 fois plus d’énergie…

Parfois en observant les éléments naturels, nous découvrons que nous n’avons rien inventé, ou plutôt nous comprenons que nous devons nous en inspirer pour créer de nouveaux systèmes. C’est le cas de cette jolie fleur jaune qu’est le tournesol…

Comme son nom l’indique cette fleur se tourne vers le soleil pour capter un maximum de lumière, nécessaire à sa croissance. Les champs de tournesol ont cette particularité de n’être jamais les mêmes en fonction de la lumière qu’ils reçoivent. Cette faculté de se tourner vers le soleil s’appelle le phototropisme, et des chercheurs californiens en ont fait leur cheval de bataille !

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Sion, la voiture électrique avec panneaux solaires intégrés

Ces chercheurs américains ont créé des mini-tournesols artificiels nommés SunBOTS, qui ne mesurent que 0.5 mm chacune et qui possède une mini tige de 0.5 mm, qui va s’orienter et se plier pour s’aligner avec la source lumineuse, sans aucune autre forme d’énergie. La fleur va ainsi récolter 400% d’énergie en plus qu’à l’état statique.

D’après les informations du site Nature.com, ces fleurs sont fabriquées dans une matière polymère incrustée de nanoparticules photo-absorbantes. Les nanoparticules se déforment sous la chaleur, la tige rétrécit et s’incline en suivant le soleil.

Même si ces SunBOTS ne sont pour le moment qu’à l’état de concept, ils pourraient fleurir dans les champs, en remplacement des panneaux photovoltaïques pas toujours très esthétiques. Même si ces tournesols sont plutôt destinés à l’apport d’énergie aux engins spatiaux ou à améliorer le rendement des panneaux solaires classiques, on imagine assez bien un champ de tournesols comme source de chauffage ! Nous espérons juste que les fleurs en elle-même ne seront pas réalisées dans un plastique polluant !

Crédit photo : © Xiaoshi Qian et al, Nature Nanotechnology, 2019.

SunBOT, des "mini-tournesols" artificiels qui s'orientent vers le soleil pour optimiser les panneaux solaires

Photo de couverture de Oksana Shevchenko / Shutterstock