Insolite

5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

Fondateurs de YouTube, du cinéma sonore ou du premier téléphone portable... Ces précurseurs n'ont pas toujours eu le nez fin quant au devenir de leurs inventions... Et pourtant !

Dans la version édulcorée de l’un de nos dictons, nous dirions que lorsque nous ne savons pas, mieux vaut se taire… Certains inventeurs, scientifiques ou industriels ont, un jour, lâché de petites phrases de prédictions plutôt insolites ! En effet, avec le recul que nous avons sur leurs prédictions, on peut allègrement dire, qu’ils se sont lamentablement plantés !

Evidemment, ces phrases remises dans le contexte de leur époque ont toutes un sens… Le sens de l’inconnu ! En effet, comment prédire qu’Internet deviendrait le mode de vie de tout un chacun… Comment savoir en 1929 que des cinémas géants ouvriraient leurs portes… Bref impossible de prédire l’avenir évidemment, sauf si l’on s’appelle Nostradamus, et encore !

À LIRE AUSSI :
On a retrouvé de l'ADN humain vieux de 9.000 ans dans des "chewing-gums" préhistoriques

« Il n’y a pas la moindre indication que nous puissions un jour utiliser l’énergie nucléaire. » – Albert Einstein, en 1932.

Aujourd’hui l’énergie nucléaire est encore majoritaire en France. En 1950, les premiers réacteurs faisaient leur apparition… En 1970, l’activité nucléaire s’est intensifiée à la suite des chocs pétroliers de 1973 et 1979… Aujourd’hui la France possède plus de 50 réacteurs nucléaires et fait de notre pays, le plus nucléarisé au monde ! Cela évolue lentement et le nucléaire tend à être remplacé mais Einstein n’avait rien vu venir en 1932…

Crédit photo : Wikipedia / Domaine Public
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

 

« La téléphonie mobile ne remplacera jamais la téléphonie fixe. »  Martin Cooper, inventeur du premier téléphone mobile, en 1981.

En 1981, quand les premiers téléphones mobiles ont fait leur apparition, ils étaient chers, énormes, et pas vraiment mobiles… Souvenez-vous des premiers Nokia ou des téléphones de voitures… Martin Cooper n’avait pas prédit qu’en 2020 plus de 75% des français possèderaient un smartphone… Il n’avait pas vu venir non plus l’explosion de ce marché et de cet objet que nous utilisons des centaines de fois chaque jour !

Crédit photo : Wikipedia / Rico Shen
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

 

« Je prédis qu’Internet sera LA grande nouveauté de 1995 et s’effondrera avec fracas en 1996. »  Robert Metcalfe, co-inventeur d’Ethernet, en 1995.

Il est vrai qu’en 1996, il pouvait être légitime de penser cela ! Souvenez-vous du modem 56K qui coupait la ligne téléphonique pendant des heures… Souvenez-vous aussi des opérateurs comme Liberty Surf ou Lycos qui refourguaient leur CD d’installation… L’avènement de la 4G, du câble et des réseaux Wi-Fi ont fait de cette invention, un indispensable de notre quotidien 25 ans plus tard… Mais en 1995, on ne donnait pas cher de cette innovation.

Crédit photo : Wikipedia / Domaine Public
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

 

« Le cinéma parlant est une invention très intéressante, mais je doute qu’elle reste à la mode bien longtemps. » – Louis Lumière, inventeur du cinématographe, en 1929.

Même s’ils ont inventé le cinéma, les frères Lumière l’ont imaginé muet ! Et quand les premiers dialogues sont arrivés sur les écrans, ils n’y croyaient pas… Qui pourrait s’intéresser à des fictions parlantes sur écran ? Non mais franchement ! Aujourd’hui le succès des plateformes de VOD comme Netflix et les multiplexes géants qui poussent un peu partout leur ont prouvé le contraire.

Crédit photo : Wikipedia / Domaine Public
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

 

« Je n’ai pas envie de regarder tant de vidéos que cela. » – Steve Chen, cofondateur de YouTube exprimant en 2005 ses doutes sur le potentiel de sa plateforme.

Il n’y a pas si longtemps que cela, seulement 15 ans, le propre fondateur de YouTube ne croyait pas en sa plateforme… Il a d’ailleurs vendu YouTube à Google en 2006 pour 1.65 million de dollars… S’il avait su qu’aujourd’hui même les visioconférences officielles passent par YouTube, il aurait peut-être attendu un peu et revu son prix de vente à la hausse… On ne peut pas tout savoir et Steve Chen l’a appris malgré lui.

Crédit photo : Wikipedia /  Rico Shen
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

 

C’est toujours assez drôle de revenir sur des pensées ou citations qui se sont avérées complètement fausses… Mais si nous savions tout à l’avance, il n’y aurait plus d’inventions… Allez savoir, peut-être que dans 20 ans, l’Internet que nous connaissons aujourd’hui sera complètement obsolète… Et nous dirons : tu te souviens en 2020 quand nous avions notre veille box WiFi… On ramait mais c’était le bon temps… Verdict en 2040 !

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer