Toute personne qui appellera ce numéro recevra un message 60 minutes plus tard pour  lui “apprendre à respecter la liberté des femmes”.

Comment se débarrasser d’un homme « relou » en pleine rue qui tente lourdement d’obtenir votre numéro de portable ?

Alors que l’actualité sur le harcèlement et les agressions sexuelles bat son plein dans les médias, un numéro de téléphone a été spécialement créé pour répondre à ce problème et venir en aide aux jeunes femmes harcelées en pleine rue. Mémorisez le 0644649021, c’est le numéro à retenir pour faire face à de telles situations.

numéro anti relous

“Si on est dans la rue, dans un bar et qu’il y a un mec relou, pas dangereux mais qui est quand même insistant, et qu’on n’a pas envie de rentrer dans des explications sur le consentement, l’idée c’est qu’on lui donne ce numéro pour s’en débarrasser”, explique la co-créatrice du service Clara Gonzales à Franceinfo.

Toute personne qui enverra un message sur ce numéro obtiendra la réponse suivante avec “une gentille mise à jour sur le consentement”.

Bonjour ! Si vous lisez ce message, c’est que vous avez mis une femme mal à l’aise. Avec vous, elle ne s’est pas sentie en sécurité. Ce n’est pas très compliqué : si une femme dit ‘non’, inutile d’insister. Apprenez à respecter la liberté des femmes et leurs décisions. Merci.

Cette excellente initiative qui permet de préserver les « victimes » et de sensibiliser les harceleurs doit malheureusement faire face plusieurs problèmes. Trouver un système de financement viable et contrer les entraves misent en place par leurs détracteurs.

Une opération victime de son succès

En moins de 24 heures plus de 2.500 messages ont été envoyés à des personnes jugées insistantes plus quelques curieux voulant tester le service. Un succès indéniable qui malheureusement à un cout.

Il faut savoir que pour chaque SMS de réponse envoyé par le service, il coûte 16 centimes aux deux administrateurs. Clara Gonzales et Elliot Lepers ont dû faire appel à la générosité des internautes en créant une cagnotte participative. A l’heure où j’écris ces lignes, le compteur de la page Leetchi affiche ce jeudi 2 novembre plus de 50000€ de collectés.

« Donc si le projet vous plait et que vous aimeriez qu’il reste actif, nous vous proposons de faire un don. Pour 1€, vous sensibilisez 6 relous. Pour 5€, vous sensibilisez 30 relous. Pour 20€, vous sensibilisez 120 relous. »

Le service anti-harcèlement harcelé.

Aujourd’hui les deux créateurs ont décidé de suspendre le numéro de téléphone mis en place il y a seulement quelques jours.

“À la suite du déferlement de haine que nous essuyons, nous avons été contraints de désactiver le numéro momentanément” explique Elliot Lepers sur les réseaux sociaux.

Les détracteurs seraient des utilisateurs du forum 18-25 du site internet jeuxvideo.com. Captures d’écran à l’appui, Elliot Lepers dénonce une “attaque coordonnée” de la part de ces membres avec plus de “16.000 messages malveillants filtrés”.

 

<c/enter>

   
112 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1