Lidl a provoqué des émeutes incompréhensibles en lançant son robot de cuisine connecté le lundi 3 juin… Des comportements humains dignes d’une meute de fauves affamés…

Vous vous souvenez sans doute de l’énorme cohue qu’avait provoqué une réduction pharaonique sur les pots de Nutella dans les magasins Intermarché… Un produit peu onéreux, que pourtant, des milliers de français s’étaient violemment arraché !

C’est au tour de l’enseigne germanique LIDL de provoquer des émeutes pour un robot de cuisine à 359€ sensé concurrencer les ténors de cette gamme (Magimix et Thermomix). Dès l’ouverture des magasins, des centaines de personnes se sont rués sur ces robots au détriment de tout savoir-vivre. Quelques heures plus tard des dizaines de robots étaient à vendre sur des sites d’annonce en ligne… Un triste constat de notre société de consommation !


A lire également : Auchan Minute : Le magasin sans employés, ni caisses, ouvert 24/24


Le « Monsieur Cuisine Connect » a donc fait une entrée fracassante dans certains ménages français ce lundi 3 juin. La stratégie marketing de Lidl semble fonctionner à merveille. En proposant certains produits à des dates précises, il est fréquent de voir les gens courir acheter le produit du jour mais jamais de telles files d’attente une heure avant l’ouverture ne s’étaient créées.

Outre le fait que ces comportements soient risibles, ils soulèvent tout de même une question importante. A l’heure où tout semble indiquer que le pouvoir d’achat des français est en berne, certains ont tout de même la possibilité d’acheter un (ou 4) robots le même jour ! Les différentes vidéos postées sur les réseaux montrent cette frénésie acheteuse qui ferait presque peur. LIDL a même dû promettre à ceux qui n’avaient pas « couru assez vite » que les magasins seraient réapprovisionnés rapidement.

Nous n’avons pas testé le Monsieur Cuisine Connect et nous ne nous prononcerons pas sur ces capacités culinaires, mais vu le nombre de produits vendus, si jamais il y a un problème, on espère que LIDL s’est armé d’un service après-vente hors normes car le buzz initial pourrait bien devenir le flop du siècle !

Selon les informations du site ouest-france.fr
Photos de couverture De BalkansCat / Shutterstock