Des chercheurs américains ont découvert des poches d’eau douce à 183 m sous les fonds marins… Reste à savoir si et comment elles seront exploitées ?

Et si les océans devenaient une source d’eau potable ? C’est en tout cas ce que des chercheurs de l’Observatoire de la Terre Lamont-Doherty de l’Université Columbia essaient de démontrer. Pour comprendre ce phénomène, il faut remonter à l’ère glaciaire, quand les glaciers recouvraient la plus grande partie de la surface de la Terre.

Les océans, se sont retirés pour laisser place à la glace, puis une fois la période glaciaire terminée, les glaciers ont fondu, laissant sous terre des poches d’eau recouvertes par le soulèvement des océans et les sédiments qui se sont accumulés au fond. Ces poches découvertes lors de forages pétroliers dans les années 70 pourraient être une nouvelle source d’eau potable…


A lire également : Plus de 400 plaques ‘Ici Commence La Mer’ vont être posées sur les égouts proches du littoral


En sondant les fonds marins grâce à un navire de recherche équipé de capteurs électromagnétiques, les chercheurs ont mesuré les ondes qui traversaient l’eau douce et l’eau salée et ont pu cartographier ces poches d’eau pour la première fois. Ces réservoirs s’étendent sur 50 miles au minimum sur la côte atlantique des Etats Unis, au large de Martha’s Vineyard, l’île des milliardaires ainsi que sur le littoral du New Jersey.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Des scientifiques veulent créer de l’énergie propre à partir de flocons de neige

Ces gisements se trouvent à environ 183 m sous les océans et s’étendent sur des centaines de miles. L’eau qui s’y trouve a été analysée et révèle un taux de salinité proche de l’eau douce pure. Il serait en fait très facile de la traiter pour qu’elle devienne de l’eau potable si l’on trouvait le moyen de l’extraire. La Nature possède donc encore des ressources insoupçonnées que l’Homme pourrait utiliser bientôt… En espérant que ce ne sera pas une nouvelle manière de détruire la Nature et que l’extraction de cette eau, si elle doit avoir lieu, se fera dans le respect de l’environnement et de nos océans déjà bien sollicités !

Crédit photo : Chloe Gustafson, Kerry Key & Rob L. Evans

L'incroyable découverte d'un réservoir d'eau douce sous l'atlantique Nord

A voir également : Lorsque l’Océan Pacifique rencontre la Mer de Béring

Selon les informations du site qz.com
Photos de couverture De PHOTO JUNCTION / Shutterstock