EnvironnementInnovation

Plus de 400 plaques « Ici Commence La Mer » vont être posées sur les égouts proches du littoral

La Mer Commence Ici ! C'est le message que pourront découvrir les touristes en Loire-Atlantique cet été sur les plaques d'égouts... L'objectif étant que les détritus ne finissent pas dans l'Océan !

Sensibiliser les habitants à l’environnement est le cheval de bataille de toutes les municipalités françaises et c’est encore plus vrai pour les villes côtières ! En effet dans les villes du littoral, les eaux pluviales de déversent directement dans la mer ou l’océan sans être traitées en station d’épuration.

En 2017 la ville de Collioure dans les Pyrénées Orientales avait déjà mis en garde les habitants et touristes en apposant ces plaques « La Mer Commence Ici » sur les grilles des égouts disséminées dans la ville. Cette année, la Loire Atlantique et plus particulièrement la commune du Pouliguen et celles de l’agglomération de Cap Atlantique apposera pour cet été les mêmes plaques qu’à Collioure.

À LIRE AUSSI :
Pour réduire ses déchets, Air New Zealand remplace ses gobelets en plastique par des tasses comestibles

Cap Atlantique c’est 490 kilomètres de réseau d’eau pluviales et plus de 400 grilles ouvertes sur les rues. Autant de risques de voir les détritus finir en mer. Alors les communes ont décidé d’investir 50000 euros pour disposer dès cet été 420 plaques aux endroits les plus sensibles et les plus fréquentés (terrasses de café, abords des plages, rues piétonnes).

Le maire d’Assérac, également conseiller environnemental de Cap Atlantique envisage même de verbaliser les contrevenants qui seraient surpris à jeter quoi que ce soit dans ces grilles d’égouts. Si vous passez vos vacances en Loire Atlantique, vous savez à quoi vous en tenir (et même si vous les passez ailleurs !)

Ils espèrent ainsi ne plus voir de mégots, solvants ou déjection canines ou humaines se déverser dans l’océan ! Mais il faudra d’abord que les gens prennent le temps de les lire, puis de prendre conscience que ce n’est pas juste une publicité… Quand on connaît l’incivisme de certains, on se dit que c’est une bonne initiative mais que ce n’est tout de même pas gagné !

Selon les informations du site francebleu.fr

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page