Insolite

Perdu dans le désert, il transforme sa 2CV (en panne) en moto fonctionnelle

Lorsque l'on se retrouve coincé dans le désert, il faut pouvoir se sortir de l'impasse par ses propres moyens... Après 11 jours de labeur, un français a pu s'extirper tout seul de l'enfer grâce à sa vieille deudeuche !

Par la force des choses, il arrive parfois que l’on accomplisse des choses qui nous semblaient irréalisables. C’est probablement ce qui est arrivé à un certain Emile Leray, qui, en 1993 s’est retrouvé coincé dans le désert marocain. En 1993, cet ingénieur électricien de 43 ans, aventurier de surcroît part faire un raid dans le désert à bord de sa vieille 2CV. La mauvaise rencontre avec un rocher près de la ville de Tan-Tan, le laisse sur le carreau, ou plutôt sur le sable… Coincé dans un endroit plutôt hostile avec un véhicule désormais hors d’usage, il va lui falloir pas mal d’ingéniosité pour se sortir de ce mauvais pas… Et il va repartir au guidon d’une moto ! On vous explique comment !

L’histoire d’Emile Leray

C’est donc en 1993 que l’homme entreprend une virée dans le désert mais un accident va le stopper net dans ses élans d’aventure. Sa compagne de route, une 2CV Citroën heurte un rocher… Pour tous, elle serait devenue un tas de ferraille inutile et inutilisable. Mais, pas pour Emile Leray, qui décide de la transformer en une moto… Au moins pour pallier les quelques heures de marches qui le séparent du premier village habité.

Il transforme sa 2CV en moto !

Tout d’abord, il commence par désosser la vieille 2CV pour l’utiliser comme abri… Une sorte de tiny-house pour le désert. Mais s’il veut se sortir de là, il va bien falloir qu’il trouve un moyen… Il démonte donc les trois roues qu’il reste à sa deudeuche et les fixe comme sur une moto à trois roues, au châssis de la voiture… Il parvient à trouver le juste équilibre pour que son engin roulant non identifié puisse le mener à bon port. Il raccourcit ensuite le cadre et fixe les essieux.

À LIRE AUSSI :  Retrofit : une entreprise française a transformé une 2CV en « Deudeuche » 100 % électrique

Enfin, il choisit le pare choc arrière de la 2CV pour fabriquer un siège de fortune et place le moteur de la voiture devant le siège. Il lui faudra encore placer une suspension sur la roue arrière et caler l’allumage sur le guidon. Après 11 nuits et 12 jours de travail acharné, il parvient à rejoindre le village de Tan-Tan pour être rapatrié en France avec son engin insolite !

Une petit anecdote sur le périple du pilote !

Lors de son voyage pour retrouver la civilisation, l’homme fût arrêté par la police marocaine. Il a d’ailleurs écopé d’une amende de 450 € à l’époque car son engin ne répondait aux normes déposées de la 2CV Citroën… Il n’avait probablement pas eu le temps de faire modifier sa carte grise ! Grâce à son invention venue de nulle part, il a pu sauver sa propre vie et a depuis, continuer à fabriquer des objets insolites. Bateau, scie circulaire, ballon de rugby… Ce géotrouvetout des temps modernes passe son temps libre à inventer ! Il explique qu’il ne lui manque qu’une corde à son arc : un avion…. Il rêve de construire un petit avion, mais là il prend le risque de ne plus rien pouvoir inventer d’autre si jamais son avion ne fonctionne pas comme il se devrait !

Source
neozone.org

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

28 commentaires

  1. Salut,
    Pour info au cours d’un voyage en Mauritanie en 2006 j’étais tombé dans une auberge sur un article de presse racontant exactement la même histoire…
    Je ne me souviens plus du nom de la personne en question mais je me souviens parfaitement de cette (mes)aventure.
    Une homme qui fabrique une moto à partir de sa 2CV qui a rendu l’âme en plein désert, ça reste dans un coin de la tête.
    Il y avait même l’anecdote du PV en retrouvant la civilisation…

    Donc soit il y a une erreur sur la date que vous annoncez, soit il s’agit d’une personne qui a voulu reproduire l’expérience…

    Bonne soirée

  2. J ai vécu des choses bien plus extraordinaires en Méhari en 1969 . J en ai fait un livre : MON DAKAR, Editions Edilivre . Si ça vous dit…. il est disponible par internet notamment sur Amazone ! Jean-Baptiste LECCIA.

  3. S’il était effectivement “près de la ville de Tan-Tan” pourquoi s’être acharné 11 jours et 12 nuits plutôt que finir à pied ?
    Et puis quiconque a déjà fait un peu de mécanique auto, même sur une voiture simple comme une 2CV sait tout le matériel qu’il faut dès qu’on commence à démonter à fond et à modifier.
    Non, vraiment, ce n’est pas crédible.
    J’avais déjà lu cette histoire il y a quelques années, je vois qu’elle tourne toujours !

  4. Ouais quand les poules aurons des dents démontage recréer faut un paquet d’outils sans compter les soudures perçage et autre peut crédible cette histoire ou alors ce type est vraiment un génie et le coffre de sa 2cv est un garage ambulants

  5. A qui va-t-on on faire croire une histoire pareille sans peste à souder sans tronçonneuse avec la b…. et le couteau!!!

  6. Et il a trouvé où l’électricité pour faire fonctionner sa meuleuse? Son poste à souder?
    Et pourquoi il avait pris ces outils là d’ailleurs ?
    N’importe quoi votre histoire

  7. Comme dans les autres commentaires ci dessus il est impossible en plein désert de réaliser ce genre de transformation avec une simple caisse à outils ou alors il y avait un garage tout près que l’on ne voit pas sur la photo. Ce sont vraiment des Fake news ce genre d’informations, j’espère que personne ne va croire cela. Messieurs les journalistes arrêtez avec ces conneries, on est pas dupe quand même ou alors dites nous la vrai version. Bruno Guyot.

  8. Mdr, le mec il a aussi fait un film derrière ça s’appelle transformers
    Il a fait plusieurs épisodes et maintenant il transforme des voitures de luxe en robots!

  9. Pour quelques heures de marche il as passer 12 jour pour fabriquer un engin qui as fait quelques heures de routes….. heureusement que c était un ingénieur !!! Hahhahaha

  10. Faudra me dire aussi qui l’a prit en photo devant sa 2 chevaux s’il était tt seul… Rien n’est crédible dans cette histoire… Les outils qu’il y aurait fallu pour réaliser une transformation pareille, s’acharner pdt 12 jours et 11 nuits sans manger ni boire ? Alors qu’il aurait pû rejoindre la ville la plus proche en mm pas 1/3 de ce temps… Désosser la 2ch pour l’utiliser comme abri ? Je vois pas l’intérêt à la base… Bref et j’en passe, cette histoire est complètement caduque…

  11. Deuchiste depuis des années je trouve sa un peux tirer par les cheveux. Ou a t’il trouver le courant pour la foreuse le poste a souder disqueuse ect… Non vraiment j’en ai démonter des 2cv et croyez moi il en faut ,un ami de la 2cv

  12. Il a aussi fait flotter sa 2cv pour traverser une rivière, voir son site chameau d’acier. Mimile le Ray et moi avons des connaissances communes

  13. Et l’eau, en avait-il aussi des packs dans le coffre, à côté du groupe électrogène et des outils ?

  14. “quelques heures de marches” MARCHE
    “il les fixent” FIXE
    “il a pu continuée” CONTINUER
    “l’allumage su le guidon” SUR

    Il n’y a pas que le fond qui est discutable.

  15. Et il utilise trois roues comme sur une moto à trois roues ? Vous êtes sûrs de votre news, il n’y en a que deux sur les photos et les schémas !

  16. Donc, seul dans le désert marocain avec une 2cv il avait emmené piste de Soudure tout le matos pour faire son engin sans aucune aide extérieure, pas de courant etc….. Et la marmotte….

  17. Je n’ai pas de preuve de la réalité mais j’en ai de l’invalidité de commentaires dubitatifs tel que…

    1. Comment il a pris la photo seul : un retardateur ça existe !

    2. Caisse à outils : ÉVIDEMMENT qu’un ingénieur qui fait une traversée de zone désertique ne part pas sans un minimum. La mienne, qui m’a permis de refaire un moteur sur un bord de piste, aurait fait l’affaire.

    3. Comment il a découpé et soudé ? Une scie à métaux suffit et pourquoi aurait-il dû souder ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page