Insolite

Saviez-vous qu’il existait deux “stations fantômes” au cœur du métro Lyonnais ?

Deux stations de métro dont les travaux ont débuté dans les années 2000 sont aujourd'hui devenues des stations fantômes, et à priori, elles devraient le rester !

Si vous habitez la ville des Lumières, ou la région lyonnaise, vous avez probablement déjà emprunté les lignes du métro de la ville. Mais, vous ne savez peut-être pas qu’il existe des stations fantômes sur le réseau du métro lyonnais… Ces deux endroits sont en fait des stations inachevées et donc inutilisées forcément. Elles se trouvent toutes les deux dans le secteur de Gerland sur la ligne B, pour ceux qui connaissent le métro lyonnais. Elles faisaient parti du grand développement imaginé pour le quartier de Gerland dans les années 2000… Mais, à ce jour, elles restent des stations fantômes que vous pouvez malgré tout découvrir si l’Urbex vous tente ! On vous en dit plus.

La station Lortet

Cette station fantôme se trouve au carrefour des rues Lortet et Jean Jaurès dans le 7ème arrondissement. Elle se matérialise par un tunnel élargi entre les stations Jean Jaurès et Jean Macé. Pour l’heure, les travaux de cette station sont à l’abandon, ils nécessiteraient d’importants travaux de génie civil, et notamment l’implantation d’un cadre en béton pour pouvoir implanter des quais.

la carte du métro lyonnais et ses tunnels cachés
la carte du métro lyonnais et ses tunnels cachés. Crédit photo : Carto Metro

La station de la Plaine des Jeux

Cette station fantôme se trouve après la station Stade de Gerland, qui est le puits de descente du tunnelier. Si elle venait à être terminée, elle permettrait le développement du quartier Plaine des Jeux et desservirait le parc Henry-Chabert. Mais comme la précédente, des travaux pharaoniques devraient être réalisés… Et ce n’est à priori pas pour demain ! Le Sytral (Syndicat Mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) n’a jamais annoncé que ces stations fantômes seraient un jour en service… En revanche, deux autres stations vont être mises en service en 2023 sur cette même ligne B.  Les deux nouvelles stations allongeront la ligne B de 2.4 kilomètres, en direction des hôpitaux Sud de Saint-Genis-Laval. Mais les stations fantômes existantes resteront donc bien fantômes… On peut, peut-être se demander pourquoi elles ont été imaginées et commencées pour ne jamais voir le jour. Les mystères des urbanistes sont parfois difficiles à percer, en attendant, elles ont malgré tout coûté de l’argent aux contribuables, ça c’est une certitude !

À LIRE AUSSI :
Mais au fait, d'où vient le mythe de la licorne ?

En Île-de-France, une station fantôme existe aussi !

Cette station fantôme francilienne se trouve en plein cœur de la Forêt de Fontainebleau. Pour la découvrir, il faut emprunter la ligne du Transilien R depuis la Gare de Lyon en direction de Montargis. Cette gare est bien une gare fantôme, puisqu’elle n’a même pas de nom ! C’est un arrêt secret au milieu de la forêt que les habitants de la région tentent de garder pour eux… Si vous souhaitez profiter d’une balade en pleine nature, ne comptez pas sur les agents SNCF, c’est un secret on vous l’a dit… Concrètement, les samedis, dimanches et jours fériés, le transilien R s’arrête entre la gare de Fontainebleau-Avon et la gare de Bois-Le-Roi; en montant dans le transilien R, vérifiez juste que la station Fontainebleau Forêt soit mentionnée… Sinon, ce sera la ville en elle-même que vous découvrirez, une ville magnifique, bercée d’histoire et de vieilles pierres ! Nous espérons juste qu’après cette publication, les bellifontains ne nous en tiendront pas rancune !

Source
lebonbon.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page