Lifestyle

Ribérac : Rachelle et Romain construisent leur propre « Maison en A » pour seulement 42 000 euros

Les prêts immobiliers sont de plus en plus difficiles à obtenir ! Pourquoi alors ne pas investir dans une maison en A (Maison Triangle) et la construire soi-même ?

Les maisons en A semblent conquérir de nombreux français ! Plus originales que les Tiny-Houses et parfois un peu plus grandes aussi, elles ont apparemment la faveur de certains. Si celle d’Elisabeth Faure, auto-construite, lui avait coûté environ 35000€, un couple de Dordogne s’est lancé dans son antre en A pour seulement 42 000 euros !

Les maisons en A (maison A-Frame) ont un coût plus que raisonnable et permettent de devenir propriétaires en peu de temps. Découvrons la maison en A de Rachelle et Romain, située à Riberac (24). Et c’est grâce à Elisabeth, cette architecte retraitée, qu’ils ont pu réaliser leur rêve de propriété !

À LIRE AUSSI :  Airbnb : vous pouvez "enfin" louer la maison toute rose de Barbie

Alors qu’ils sont originaires d’Arcachon et de Suisse, Rachelle et Romain ont choisi la Dordogne pour se rapprocher d’Elisabeth et construire leur maison en A ! Le couple d’une trentaine d’années affirme que sans l’aide d’Elisabeth, ils seraient probablement en très grosse galère de logement !  Alors que leur budget ne leur permettait pas d’acheter du « tout fait » ou de faire construire, ils se sont rapprochés d’Elisabeth pour concrétiser leur projet.

Leur maison en A à Riberac :

Alors que Romain était plutôt sceptique au départ, Rachelle a, tout de suite, vu les possibilités offertes par cette maison en A. Et surtout le budget suivait. Ils ont donc acheté un terrain à Ribérac au début de l’année 2020 puis ont commencé les travaux en juin dernier. Avec de l’huile de coude et les aides des amis, ils ont réalisé leurs fondations en un mois et ont pu commencer la construction.  Aujourd’hui, ils sont propriétaires d’une maison en A de 180m² au sol mais 110 m² loi Carrez puisque les hauteurs sous plafond ne sont pas partout de 1.80 m. Ils ne sont absolument spécialistes du bâtiment mais prouvent qu’une maison en A peut se construire rapidement… Avec de la bonne volonté et un peu de logique !

Ribérac : Rachelle et Romain construisent leur propre "Maison en A" pour seulement 42 000 euros
Construction d’une maison en A en Dordogne. Crédit photo : Rachelle.Z

« Une chose après l’autre, un pas après l’autre, un plancher après l’autre »

« Nous en sommes au début des travaux et on en a pour 2 ans » nous explique Rachelle. « Un terrain qui était dans notre budget s’est libéré. Au début on voulait installer une yourte mais tous les ans et demi il faut faire une demande de permis de construire. Un ami de ma mère nous a fait rencontrer Elisabeth, elle nous accompagne depuis dans notre projet… » précise Rachelle à notre journaliste.

Ribérac : Rachelle et Romain construisent leur propre "Maison en A" pour seulement 42 000 euros
Construction d’une maison en A en Dordogne. Crédit photo : Rachelle.Z

Une crémaillère en mars 2021 ?

Alors que le couple attend son deuxième enfant, ils espèrent pouvoir emménager dans leur cocon au printemps 2021. Grâce à l’aide et aux conseils avertis d’Elisabeth, leur maison en A leur a coûté 42 000€, c’est en tout cas, le budget qu’ils se sont fixés.

Avec les difficultés actuelles pour obtenir un prêt immobilier, la maison en A devient une solution pérenne pour les petits budgets. Selon Economie Matin, plus de 15% des prêts immobiliers ont été refusés sur les mois de septembre et octobre 2020. Le taux de refus était de 5,5% à la même période en 2019.

 « C’est une solution pour ceux qui n’ont pas un dossier en béton pour demander un crédit à une banque, recommande le couple. Idem quand on n’a pas droit aux aides. Il suffit d’avoir un petit capital pour se payer les matériaux au départ. Et surtout, il ne faut pas se décourager. » explique le couple au journal Sud-Ouest. Par la suite, ils installeront probablement des panneaux solaires pour économiser encore un peu sur l’énergie et rendre leur maison en A encore plus écologique.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page