Alors que certains fabricants s’engagent à ne plus utiliser l’huile de palme, cause de la déforestation massive des palmeraies, une chaîne de magasin se voit censurer une pub engagée contre cette huile !

Le publicité que vous allez découvrir dans cet article a été censurée en Irlande car elle a été jugée trop politique ! En dénonçant les méfaits et dérives de l’utilisation de l’huile de palme dans les aliments la chaîne de supermarché ICELAND s’est vue tout bonnement censurer cette publicité. La cause étant tellement importante et cette publicité tellement parlante, nous avons décidé de relayer cette publicité que les magasins ont finalement décidé de publier sur YouTube afin que le message soit passé. ICELAND voulait seulement rappeler son engagement de ne plus vendre de produits à base d’huile de palme dans ses rayons.

Pour rappel, l’huile de palme est une huile végétale extraite des palmiers à huile. Les palmeraies sont le plus souvent situé en Afrique Tropical, en Malaisie  ou en Indonésie. Cette huile utilisée dans de nombreux aliments en fait l’une des principales raisons de la déforestation massive entraînant le disparition de la faune et de la flore qui ont ces forêts pour lieu de vie.


A lire également


La publicité a été imaginée en collaboration avec l’association Greenpeace et raconte l’histoire d’un petit orang-outan qui, après l’abattage de sa forêt et le décès de sa maman, va se réfugier auprès d’une petite fille. Les Orangs-Outans sont en voie de disparition, il n’en reste que 6000 sur l’île de Sumatra par exemple contre 12500 en 1993. A ce rythme les orangs-outans seront rayés de la planète d’ici 2050.

Nous trouvons déplorable qu’une publicité telle que celle-ci soit censurée pour des raisons politiques alors qu’elle met l’accent sur un problème de sauvegarde de l’environnement à l’échelle mondiale. D’autant qu’il existe des alternatives à l’utilisation de l’huile de palme qui peut être remplacée par n’importe quelle huile végétale mais elle est la plus destructrice des palmeraies.

Il serait temps de bannir l’huile de palme de notre alimentation afin de protéger tous ses animaux qui se voient expropriés de leur habitat naturel et qui se meurent d’être déracinés. Si l’on en croit les différentes études menées, elle n’est en plus pas la meilleure huile nutritivement parlant, on se demande pourquoi les gouvernements s’échinent à l’exploiter encore et toujours au détriment de l’environnement.

crédit photo : ICELAND

   
108 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1