Robotique

Chine : des chercheurs ont conçu un bras robotisé qui permet de lutter contre le coronavirus

En Chine, un ingénieur a mis au point un bras robotisé qui permet aux médecins de traiter les malades du coronavirus à distance, limitant ainsi les risques de contagion du personnel médical.

Alors que le coronavirus continue de se propager dans plusieurs pays à travers le monde, des scientifiques chinois ont décidé d’agir pour aider les médecins à soigner plus efficacement les personnes infectées. Une équipe de chercheurs a mis au point une machine qui pourra aider les personnels médicaux des hôpitaux à traiter et sauver le maximum de malades.

La machine en question est un bras robotisé sur roues qui est capable de réaliser plusieurs actions de diagnostiques mais aussi médicales. Elle peut effectuer des ultrasons mais aussi prélever des échantillons salivaires sur les personnes malades ou encore utiliser un stéthoscope pour « écouter » les sons émis par les organes des patients.

A LIRE AUSSI :
Invert Robotics a conçu des robots d’inspection qui sont capables d’escalader n’importe quelle surface

Normalement, ce sont les médecins qui s’en occupent mais pour cela, ils doivent se rendre au chevet des personnes malades, ce qui leur fait courir le risque d’être exposés à la maladie. C’est en partant de ce constat que le professeur Zheng, expert ingénieur à l’université de Tsinghua, a eu l’idée de concevoir les fameux bras robotisés.

« Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Chine, les médecins sont tous très courageux. Ils sont au contact des patients et font leur maximum pour enrayer l’épidémie, à l’image du docteur Li Wenliang, mort à cause du coronavirus. J’estime que ce virus est tout simplement trop contagieux… Nous pouvons utiliser des robots pour effectuer les tâches les plus dangereuses et donc limiter la propagation du virus. »

S’occuper des patients à distance

Aujourd’hui, grâce au bras robotisé, les médecins peuvent s’occuper des patients à distance ! Le robot est équipé de caméras et il peut aussi être piloté à distance, même depuis une autre ville. Entièrement robotisés, les bras sont même capables de se désinfecter tout seuls.

Le professeur Zheng a transformé les bras robotisés d’un rover lunaire pour fabriquer la machine. Il en existe deux exemplaires qui sont actuellement testés par le personnel médical de plusieurs hôpitaux, tels que l’hôpital Tsinghua Changgung de Pékin ou encore l’hôpital de l’Union de Wuhan. Si tout se passe bien, la machine fera officiellement ses preuves à Wuhan où les personnes infectées par le coronavirus sont très nombreuses.

Si les essais sur ce nouvel dispositif s’avèreront concluants, il y a forte à parier que son utilisation ne va pas se limiter seulement au Coronavirus. Le traitement de toutes maladies contagieuses jugées trop à risque pourrait bénéficier de la protection de cette technologie issue de l’astronomie. Quoi qu’il en soit, ,cet appareil sauvera des vies !

Source
Reuters
Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer