Santé

Cerveau : 5 conseils d’experts pour améliorer notablement sa mémoire

La mémoire est une fonction cognitive essentielle à notre quotidien, et il faut en prendre soin au même titre que l'on prend soin de ses dents ou de ses cheveux. Voici 5 conseils pour améliorer consolider vos capacités mémorielles.

La mémoire est une capacité cérébrale qui nous permet de vivre notre vie au quotidien. Se brosser les dents, prendre une douche, savoir où se trouvent nos vêtements ou nos clés, se rendre sur notre lieu de travail, interagir avec nos collègues ou nos amis, tant d’actions qui sollicitent notre mémoire à plus ou moins long terme. C’est donc une fonction essentielle de notre cerveau, dont il faut prendre soin et dont les troubles sont à prendre aux sérieux dès les premiers signes.

Au delà d’être attentif à notre capacité à se souvenir et à enregistrer des informations, comment peut-on prendre soin de notre mémoire ? Voici 5 conseils d’experts pour entretenir cette fonction essentielle.

Stimuler sa concentration et sa réflexion

Apprendre de nouvelles choses demande des efforts de concentration, de réflexion et de mémorisation. Chaque nouvelle compétence acquise et enregistrée grâce à de l’entrainement et des répétitions engendrent de nouvelles connexions entre les neurones et donc entre différentes zones du cerveau, dont celles impliquant la mémoire.

De ce fait, vous travaillez votre plasticité cérébrale, multipliez les “chemins” potentiellement empruntables par les messages nerveux, et augmentez ainsi votre vitesse de réponse et de réaction. Les zones associatives du cortex, qu’on confond d’ailleurs souvent à tort avec la région du cerveau dite “inutilisée”, sont les parties qui permettent la mise en relation des informations provenant des différentes aires de notre encéphale, comme les aires motrices, les aires du langage, sensorielles,…

La mise en relation de ces informations entraine une réponse adaptée de la part du système nerveux, parfois même sans avoir l’impression de réfléchir, comme c’est le cas lorsque l’on joue d’un instrument par exemple.

Multipliez ce type d’activités ou l’apprentissage n’est jamais fini, et vous constaterez une amélioration de vos capacités mémorielles, ainsi qu’une vivacité d’esprit et de réflexion bien meilleure. Les mots fléchés, la danse pour laquelle il est nécessaire de retenir une chorégraphie, les activités manuelles faisant appel à une réflexion et à une motricité fines sont autant de domaines vous permettant d’entretenir votre mémoire, ainsi que votre capacité de concentration.

Consommer des anti oxydants pour protéger votre corps

Le stress du quotidien et toutes les formes de pollution auxquelles nous sommes exposés chaque jour contribuent à endommager les cellules de notre corps, dont les cellules internes, à cause de ce qu’on appelle le stress oxydatif. Celui-ci touche notamment notre cerveau.

La nature regorge d’anti-oxydants naturels, que vous trouverez dans toutes sortes d’aliments: les poissons gras, les algues, le thé, les graines et huiles de sésame, avocat, lin… les légumes et fruits colorés à feuilles, mais aussi les oignons, les herbes aromatiques, le cacao…

À LIRE AUSSI :
Comment devine-t-on qu'on nous regarde ? La science explique le "sentiment d'être observé"

Pratiquer une activité physique

On le sait tous, faire du sport permet une meilleure oxygénation du corps et donc du cerveau, au delà de la multitude de bienfaits que cela peut nous apporter. Cela permet donc aux cellules nerveuses, et notamment celles impliquées dans la mémoire, un meilleur apport en nutriments et donc une durée de vie plus longue, de meilleures connexions neuronales ainsi qu’une régénération des cellules. La natation, le vélo et la marche rapide sont des exercices fortement recommandés par les experts pour améliorer sa mémoire.

Avoir un sommeil de qualité et de quantité suffisante

Il existe multitudes de conseils pour améliorer la qualité de votre sommeil, des rituels à mettre en place pour vous accorder le temps et les conditions nécessaires à cette étape très importante de notre quotidien.

En effet, la qualité de notre sommeil impacte directement le déroulement de nos journées, puisque celui-ci influe sur quantités de paramètres qui conditionnent notre perception de notre environnement: état de fatigue, émotivité, irritabilité, concentration, prise de décision, réflexion, et surtout mémoire à court et long terme.

En effet, les chercheurs ont déjà démontré que notre mémorisation était directement corrélée à notre sommeil, puisque la consolidations de nos connaissances s’effectue durant ses phases profondes. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on conseille aux élèves d’étudier et de relire avant de dormir. Mettez vous dans de bonnes conditions pour dormir et dormez suffisamment, votre mémoire ne s’en portera que mieux.

Interagir avec autrui

Les interactions avec notre entourage sont une excellente source de stimulation pour notre cerveau. Parler, écouter et bien sûr mémoriser ce que nos pairs nous disent permettent de contribuer à une amélioration de nos capacités cognitives.
De plus, avoir une vie sociale active permet d’éloigner tout sentiment de solitude, parfois à l’origine de souffrances et donc de stress (néfaste pour notre corps et notre esprit…).

Pour peu que vous ayez des gens drôles dans votre entourage, vous vous garantissez une libération d’endorphine (à prévoir au moins une fois par jour selon notre experte la Vache qui rit) qui fait partie des hormones dites du bonheur, et vous assure une meilleure santé mentale, plus encline à la mémorisation.

Sow Lane

Amoureuse des mots, chaque être humain est un livre à découvrir ! (j'ai déjà fait un tour de coussin massant et j'ai pas fait un article)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page