Santé

Mad Honey : un miel Népalais interdit à la vente car il peut rendre fou celui qui le mange !

Vous ne trouverez pas le "miel fou" sur Internet ou alors sur le Darknet ! Ce miel provient de rhododendrons ou d'azalées et se rapprocherait plus d'une drogue que d'un remède contre les maux de gorge !

Il y a quelques jours, nous vous proposions de découvrir les nombreux bienfaits du miel. Mais saviez-vous qu’un type de miel se veut hallucinogène ! Evidemment le miel est fabriqué à partir des fleurs que l’abeille butine, alors lorsque celle-ci butine certains types de fleurs, cela donne du miel qui peut rendre fou !

Ne vous inquiétez pas, vous ne le trouverez pas en vente sur des sites légaux ! En revanche, il semble que l’on puisse le trouver sur le Darknet et autres marchés parallèles. Ce miel provient de quelques espèces de rhododendrons et azalées, il contient de la grayanotoxine. Et ce « miel fou » peut être très dangereux.

Même si personne n’est encore décédé après avoir ingéré du miel fou, les conséquences peuvent être dramatiques. Ainsi un rapport de Médecine Tropicale, relate qu’une famille de 6 personnes a été intoxiquée par du miel fou à la Réunion. Selon la quantité avalée, il peut provoquer une baisse du rythme cardiaque ou des hallucinations. La prise de miel fou peut aller jusqu’à la paralysie et à la perte de connaissance.

Le miel fou est surtout produit en Turquie et au Népal, par des abeilles d’altitude. En revanche, il semble avoir du succès sur le marché des produits illicites ! Ainsi chaque jour, des chasseurs de miel népalais risquent leurs vies sur les falaises abruptes pour récolter le « mad honey ».

À LIRE AUSSI :
Guerre froide : un isotope radioactif toujours présent dans le miel américain...

Et ça ne date pas d’hier !

Les premiers faits connus sur le miel fou remontent à 401 avant JC, il se dit que des soldats grecs passant par la Turquie avaient consommé ce miel au passage… Ils en avaient été quittes pour quelques jours de bad trip ! Et les consommateurs actuels décrivent toujours les mêmes symptômes.

Mad Honey : un miel Népalais interdit à la vente car il peut rendre fou celui qui le mange !
(Fleur d’azalée jaune, nom latin Rhododendron Luteum.) Un miel qui provient de quelques espèces de rhododendrons et azalées et qui contient de la grayanotoxine. Crédit photo : Shutterstock / ZayacSK

Cependant, dans les pays producteurs comme le Népal ou la Turquie, le « mad honey » est utilisé en médecine traditionnelle. Il permettrait de lutter contre l’hypertension et apporterait de l’énergie à qui en manque.

Il aurait également les mêmes effets qu’une certaine pilule bleue administrée contre l’impuissance masculine ! Par son illégalité, ses vertus potentiellement cachées, mais également le fait qu’il soit considéré comme une drogue, le miel fou est l’un des plus chers au monde ! Evidemment !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page