Science

Est-il possible de changer de personnalité ?

Êtes-vous condamné à garder votre personnalité, ou au contraire, pouvez-vous la changer ? Voilà une question qui mérite d’être posée, d’autant plus que c’est notre bien-être et notre place dans la société qui sont en jeu.

S’il y a quelque chose que vous aimeriez changer en vous, c’est sans aucun doute votre personnalité. Selon une étude publiée en 2014, plus de 80 % des gens veulent être plus extravertis, ouverts d’esprit et émotionnellement plus stables. Mais est-ce possible ? Si oui, comment y parvenir ?

Le moins que nous puissions dire, c’est qu’il semble y avoir de l’espoir. De nombreuses études montrent effectivement que notre personnalité est plus changeante qu’on ne le pensait auparavant. L’âge, les expériences vécues ou encore l’environnement dans lequel nous vivons peuvent l’influencer.

L’approche du Big Five

Pour évaluer notre personnalité, les experts ont diverses approches possibles à leur disposition. Toutefois, la méthode la plus utilisée est celle connue sous le nom de « Big Five ». Contrairement à d’autres modèles, celle-ci se distingue du fait qu’au lieu de catégoriser les gens, elle mesure la façon dont on se situe le long d’une échelle, suivant certains traits. Les traits en question sont l’extraversion (ou extroversion),

l’amabilité, l’ouverture, l’esprit consciencieux et le narcissisme (névrosisme). À noter que le modèle des Big Five a été élaboré par D. W. Fiske en 1949. Il a cependant fait l’objet d’études approfondies par d’autres scientifiques, en l’occurrence par Norman (1967), Smith (1967), Goldberg (1981) et McCrae & Costa (1987).

Des traits en même temps bons et mauvais

La question se pose alors en ce qui concerne la possibilité pour une personne de changer ces traits. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de souligner que ces derniers peuvent à la fois être bons et mauvais. Par exemple, une personne agréable peut être efficace quand il s’agit de résoudre un conflit, tandis qu’un individu moins agréable peut être bon en négociation.

À LIRE AUSSI :  Cette maladie rare provoque des hallucinations visuelles de Lilliputiens de quelques centimètres

Quant au changement de personnalité, il faut savoir qu’à l’exception d’un évènement majeur (ex : traumatisme crânien) ayant modifié votre faculté physique, celle-ci reste stable. Quoi qu’il en soit, les scientifiques ont commencé à comprendre ces dernières années que la personnalité n’est pas quelque chose de figé.

Un véritable parcours du combattant

Mais que faire si on veut changer de personnalité ? Selon des études, il s’agit d’un processus à la fois difficile et lent. Cela demande bien plus qu’un simple désir ou un changement de comportement occasionnel. Autant dire que celui ou celle qui veut avoir une nouvelle personnalité devra changer ses pensées et son comportement de façon continue.

En dépit de ces difficultés, le jeu en vaut la chandelle. Un changement de comportement réussi peut effectivement nous rendre plus heureux. Cela peut aussi favoriser un épanouissement professionnel. « Le fait de prendre des mesures, même petites mais cohérentes, pour aligner ses comportements sur les traits souhaités a le potentiel de produire une croissance des traits », a conclu une étude de 2019 au sujet du changement de comportement basé sur l’approche Big Five.

Source
bigthink.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page