Science

Hypothèse du zoo : les extraterrestres considèrent peut être la Terre comme une gigantesque “réserve naturelle”

Nous sommes nombreux à remettre en question l'existence des extraterrestres. Après tout, pourquoi ne sont-ils pas encore entrés en contact avec nous? Mais un chercheur avance l'hypothèse que les extraterrestres nous auraient peut-être volontairement boycotté.

Nous sommes nombreux à nous interroger sur l’existence et la présence des extraterrestres. Existent-ils vraiment ? Si oui, où sont-ils ? Pourquoi ne sont-ils toujours pas entrés en contact avec nous ? Etc. Bien que certains soient plus sceptiques face à l’idée de l’existence des extraterrestres et préfèrent croire que nous sommes seuls dans l’Univers, d’autres avancent des théories plus élaborées les unes que les autres.

Justement, la science-fiction est un domaine dans lequel la question des extraterrestres est souvent abordée. Dans 2001 l’odyssée de l’espace, il est même question que les extraterrestres pourraient en réalité surveiller la Terre de loin, à l’instar d’un zoo dont ils ne voudraient pas s’approcher de trop près mais qu’ils aiment observer à bonne distance.

Si beaucoup écarteront cette hypothèse d’un revers de main, un astronome du nom de John Ball l’a sérieusement considérée en 1973 dans la revue Icarus. Apparemment, cette hypothèse pourrait être une théorie scientifique sérieuse qui soutiendrait le célèbre paradoxe de Fermi explique le site fredzone.org.

C’est quoi le paradoxe de Fermi ?

Le paradoxe de Fermi est le nom donné à une série de questions soulevées par le physicien italien Enrico Fermi en 1950. Ce physicien était lauréat du prix Nobel de 1938 mais il était particulièrement songeur à propos du fait que l’humanité n’a toujours trouvé aucune trace de civilisations extraterrestres alors que le Soleil est plus jeune que beaucoup d’étoiles dans notre galaxie.

Fermi pensait effectivement que des civilisations plus avancées auraient dû apparaître parmi les systèmes planétaires plus âgés et qu’elles auraient dû laisser des traces visibles depuis la Terre. Le paradoxe de Fermi peut ainsi être résumé en une question : « S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? »

À LIRE AUSSI :
D’après ce chercheur, pour trouver des extraterrestres, nous devrions rechercher des artefacts sur la Lune
Hypothèse du zoo : les extraterrestres considèrent peut être la Terre comme une gigantesque "réserve naturelle"
L’hypothèse du zoo souffre toutefois de nombreuses incohérences. Crédit photo : Shutterstock / EA_stasy

En effet, pour certains scientifiques, statistiquement parlant, il est illogique que nous soyons la seule espèce vivante intelligente en plusieurs millions d’années et sur plusieurs milliards d’années. A moins que la Terre ne soit considérée par les extraterrestres comme un zoo.

L’hypothèse du zoo souffre de nombreuses incohérences et paramètres inconnus

L’astrophysicien Duncan Forgan a voulu savoir si cette hypothèse du zoo extraterrestre était vraiment crédible dans un article publié dans la revue International Journal of Astrobiology le 31 août 2016. Selon lui, pour que les autres civilisations nous boycottent et nous isolent de la sorte, il faudrait déjà qu’elles se soient concertées au préalable en une sorte d’ONU ou de « club galactique » dans lequel elles auraient décidé de ne pas nous dévoiler leur existence.

Toutefois, comment auraient-elles communiqué ? Selon le MIT technology review, le chercheur de l’Université de St Andrews a créé un modèle mathématique d’un modèle de communications qui aurait surpassé la vitesse de la lumière. Néanmoins, le chercheur s’est vite rendu compte que pour qu’un tel scénario tienne la route, il aurait fallu que les extraterrestres remplissent des conditions hautement improbables et qu’elles aient la capacité de s’organiser collectivement dans un espace aussi immense que la galaxie.

D’après l’algorithme de Duncan Forgan, la seule possibilité serait qu’il y ait plus de 500 espèces d’extraterrestres intelligents dans notre galaxie et que ces civilisations existent depuis plus d’un million d’années.

Mais le chercheur pense que cette hypothèse du zoo est plutôt improbable en raison de nombreuses failles et paramètres inconnus, comme les étoiles qui bougent au fil du temps. Ainsi, le chercheur pense que l’hypothèse du zoo ne répond pas au paradoxe de Fermi. Néanmoins, les scientifiques et passionnés d’extraterrestres continuent à creuser d’autres hypothèses.

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page