Science

Le Soleil finira par ôter tout l’oxygène de la Terre dans un milliard d’années, selon la NASA

Des chercheurs de l’Université de Tohoku, au Japon, ont collaboré avec la NASA pour étudier ce que sera l’évolution de la relation de la Terre et du Soleil. Et à en croire les résultats de leur étude, la Terre et le Soleil progressent vers une relation assez chaude pour tous nous brûler vifs dans un milliard d’années.

Des chercheurs ont annoncé que le Soleil va ôter tout l’oxygène de la Terre et la détruire à l’horizon 1 000 002 021. D’après ces scientifiques, cette désoxygénation sera une conséquence inévitable de l’augmentation des flux solaires à tel point que dans un milliard d’années, le rayonnement solaire atteindra un point de non-retour pour notre atmosphère, détruisant ainsi toute vie sur Terre..

Dans une étude scientifique publiée récemment, l’équipe de scientifiques et partenaires de la NASA expliquent que dans ce futur lointain, la Terre ne sera plus en mesure d’abriter la vie, du moins telle que nous la connaissons.

Le commencement de la fin pour notre planète ?

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont eu recours à un algorithme sur lequel ils ont modélisé et exécuté des centaines de milliers de simulations. L’Université de Tohoku a déclaré dans un communiqué de presse que « la modélisation de l’évolution future de la Terre comporte intrinsèquement des incertitudes sur les évolutions géologiques et biologiques », ainsi, les scientifiques ont adopté une approche stochastique pour obtenir une évaluation probable de la durée de vie d’une atmosphère oxygénée.

À LIRE AUSSI :  La découverte accidentelle du "bouton d'autodestruction" qui scellera le destin de l’univers...

Si on ne fait rien, la Terre perdra son habitabilité beaucoup plus tôt

Le professeur adjoint Kazumi Ozaki de l’Université de Tohoku a exécuté plus de 400 000 modèles différents et a constaté que l’oxygène présente dans notre atmosphère ne tiendrait plus que pendant un milliard d’années avant de se désoxygéner rapidement et faisant retourner la Terre à sa situation primitive, avant le grand événement d’oxydation qui a eu lieu il y a 2,5 milliards d’années.

Le Soleil finira par ôter tout l’oxygène de la Terre dans un milliard d’années, selon la NASA
l’Université de Tohoku a exécuté plus de 400 000 modèles différents et a constaté que l’oxygène présente dans notre atmosphère ne tiendrait plus que pendant un milliard d’années. Crédit photo : Shutterstock / vmdesign.video

“Nous constatons que la désoxygénation future est une conséquence inévitable de l’augmentation des flux solaires, alors que sa synchronisation précise est modulée par le flux d’échange de puissance réductrice entre le manteau et le système océan-atmosphère-croûte.” explique les chercheurs dans leur étude publiée sur le site Nature

Quoiqu’il en soit, les scientifiques soulignent que cette prévision ne tient pas en compte le changement climatique qui pourrait accélérer cette échéance. De ce fait, nous disposons au mieux d’un milliard d’années devant nous pour inverser la tendance et trouver une solution pour que notre oxygène ne disparaisse pas et que notre astre solaire ne nous avale pas, et au pire, si le réchauffement climatique monte crescendo, cet événement fatidique pourrait arriver beaucoup plus tôt que prévu.

À LIRE AUSSI :  Et si les extraterrestres étaient déjà parmi nous mais sous une forme différente de celle qu'on imagine ?

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page