Société

Atypikoo : un site de rencontres amicales et amoureuses dédié aux atypiques

Atypikoo lance la première application mobile de rencontres pour les adultes neuro-atypiques !

Comment nouer des relations avec les autres ou trouver l’amour lorsqu’on est une personne neuro-atypique ? Les sites de rencontres traditionnels, que ce soit pour des rencontres amicales ou amoureuses, sont créés par des personnes avec un fonctionnement “typique” pour des personnes “typiques”… Un neuro-atypique est une personne dont le cerveau ne fonctionne pas de la même manière qu’un cerveau typique. C’est le cas des personnes HPI (Haut Potentiel Intellectuel), TSA (Troubles du Spectre de l’Autisme) ou encore DYS (dyslexiques, dysphasiques, etc). Ces personnes, parfois considérées, à tort, comme porteuses d’un handicap, fonctionnent, en fait de manière différente… Pour que ces personnes puissent se rencontrer facilement, David Boudjenah a créé Atypikoo, le premier réseau social de rencontre dédié aux profils atypiques. Et il compte déjà plus de 22 000 utilisateurs… Le besoin était donc vraiment présent, et cette invention est géniale. Découverte. 

Atypikoo c’est quoi exactement ?

Le réseau social a été créé en 2019 par David Boudjenah, un ingénieur de Limoges, suite à la découverte de son haut potentiel. Le jeune ingénieur souhaite alors rencontrer d’autres personnes qui partagent ce fonctionnement atypique mais il se rend compte qu’il n’existe aucun outil adapté pour faciliter les échanges et les rencontres entre neuro-atypiques… Comme David est développeur, il décide tout simplement de l’inventer ! En 2019, il lance la première mouture de sa plateforme et en 1 mois plus de 1000 personnes s’inscrivent sur Atypikoo… Depuis cette date, le succès ne se dément pas, les adultes atypiques sont de plus en plus nombreux à s’inscrire pour pouvoir échanger et/ou se rencontrer. 

Un réseau social destiné aux neuro-atypiques uniquement ?

On pourrait trouver ça étrange qu’un site de rencontre soit réservé à une catégorie d’individus, mais cela existe déjà par rapport à l’orientation sexuelle, à la religion, ou en fonction de certains intérêts, alors pourquoi pas ? Pour s’inscrire sur Atypikoo, il faut donc répondre à plusieurs questions avant que le profil soit validé par les administrateurs. Cependant le site reste ouvert à ceux qui se questionnent sur une éventuelle neuro-atypie et qui pourraient être aidés par ceux qui sont déjà diagnostiqués. Le site n’a pas vocation à être élitiste, au contraire il prône la neurodiversité ! L’objectif est de pouvoir trouver des personnes capables de comprendre un fonctionnement atypique qui peut parfois être très déroutant lorsque l’on ne connaît pas ces dispositions particulières.

Comment définir Atypikoo ?

Atypikoo se définit comme un projet social, sociétal et humain dont la mission est de favoriser les échanges et les rencontres entre adultes atypiques. Sur ce réseau social d’un nouveau genre, les maîtres mots sont : respect, inclusion et bienveillance. La grande différence sur Atypikoo c’est que les utilisateurs peuvent rester eux-mêmes et assumer leur personnalité et leur fonctionnement. Dans une société où l’apparence prime souvent sur le reste, c’est une notion absolument essentielle. Pour ces personnes, qui se sentent « hors-normes » c’est primordial car sur les réseaux classiques, elles se retrouvent souvent devant l’incompréhension des autres face à leurs décalages… Atypikoo propose à ses membres des rencontres amicales à travers des sorties, des rencontres amoureuses et pourquoi pas, de trouver un emploi pour lequel le neuro-atypique n’aurait plus à justifier de sa différence auprès d’un recruteur !

Un site dédié aux personnes neuro-atypiques
Un site dédié aux personnes neuro-atypiques. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Quelles sont les différentes formes de neuro-atypismes ?

Le terme neuro-atypique regroupe des personnes considérées comme ayant un profil atypique. Cela concerne les personnes avec un Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA), les personnes DYS (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie etc…), les hypersensibles, mais également ceux qui ont des troubles de l’attention (TDA, TDAH) ainsi que les personnes dites douées ou surdouées, ayant été diagnostiquées HPI (Haut Potentiel Intellectuel) ou HPE (Haut Potentielle Émotionnel). Les personnes neuro-atypiques représentent environ 20% de la population mondiale, et en France, elles sont considérées à tort comme porteuses d’un handicap pour certaines, et traitées comme telles. Avoir un profil neuro-atypique, c’est en fait, naître avec une différence cérébrale et cognitive, par rapport à un individu « neurotypique ». Le cerveau d’un neuro-atypique utilise en fait, des connexions supplémentaires et un câblage neuronal différent qui lui permettent de traiter beaucoup plus d’informations. Généralement, les personnes neuro-atypiques ont une intelligence supérieure à la moyenne, ou des domaines de prédilection dans lesquels ils excellent bien plus qu’un neurotypique… Être neuro-atypique n’est donc pas une maladie mais une autre manière de fonctionner qui n’est pas toujours comprise par ceux qui n’ont pas cette faculté supplémentaire. Les neuro-atypiques refusent d’être considérés comme porteurs d’un handicap, d’une déficience ou d’une anomalie pourtant ils rencontrent de nombreuses difficultés à s’intégrer dans la société.

Pourquoi un site dédié est-il bénéfique à ces personnes ?

Atypikoo a bien compris que ces personnes atypiques ne se sentaient pas toujours à l’aise, ni comprises dans notre société. Dès l’enfance, les élèves neuro atypiques sont incompris, voire moqués… Et cela est dû à leurs réactions parfois démesurées pour un « neurotypique », mais également à leur intelligence parfois trop développée… Les HPI par exemple, sont par définition, plus intelligents que leurs camarades, et sont parfois victimes de moqueries en rapport avec leur intellect trop développé… Pour résumer, les neuro-atypiques se sentent souvent incompris par les autres, car ils traitent les informations avec une grande rapidité et une analyse poussée. Leurs émotions et leurs ressentis sont parfois aussi décuplés, ce qui provoque une nouvelle incompréhension de la part des autres. Si Atypikoo propose un réseau social destiné aux neuro-atypiques, c’est justement pour que les rencontres se fassent en toute connaissance de cause… Ces personnes savent que leurs cerveaux fonctionnent différemment. Qui pourrait le mieux les comprendre ? Ceux qui fonctionnent comme eux. Par ailleurs, afin de continuer son développement, Atypikoo a réalisé une campagne de financement via KissKissBankBank afin de financer son application mobile prévue pour Septembre 2022.

Atypikoo
Crédit photo : Atypikoo

Des neuro-atypiques célèbres ?

Même si certaines personnes neuro-atypiques peuvent le vivre comme un fardeau, d’autres arrivent à en faire une force et à utiliser leur fonctionnement atypique pour faire de grandes choses… Nous pouvons prendre l’exemple de quelques neuro-atypiques célèbres comme Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook ou Bill Gates, créateur de Microsoft, tous deux identifiés avec un Trouble du Spectre de l’Autisme. N’oublions pas le film Rain Man, dans lequel Dustin Hoffman joue le rôle d’un autiste. Ce film culte est aussi le premier film à avoir popularisé l’erreur de compréhension de cette forme d’autisme, que l’on appelle aussi syndrome du savant…

Article Partenaire

Article Partenaire

Cet article sponsorisé a été rédigé en partenariat avec une marque ou un sponsor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page