Société

Immobilier : le prix des maisons et des appartements devrait encore augmenter en région parisienne

Si vous voulez achetez en banlieue parisienne, il va falloir réaliser votre souhait très rapidement... Dès septembre, les prix des maisons et appartements en Petite et Grande Couronne devraient repartir à la hausse !

Si vous habitez en Île-de-France et que vous êtes déjà propriétaires, vous avez de la chance ! Si vous souhaitez en revanche devenir propriétaires dans cette même région, cela risque d’être encore plus compliqué en 2022…

Dans la capitale, les prix ont tendance à rester stables mais ils sont déjà très hauts. Ils peuvent grimper jusqu’à 15800€ le m² dans certains quartiers pour un appartement ! Mais si l’on s’éloigne un peu de Paris, les prix explosent depuis quelques années… Fuir la capitale pour s’installer en banlieue est le souhait de nombreux parisiens… Mais cela devient de plus en plus cher, et même dans la périphérie… On vous explique tout !

La Petite Couronne

D’après les Notaires du Grand Paris, les prix de l’immobilier continuent de s’emballer et ils ne devraient pas s’arrêter tout de suite. Le prix de l’immobilier à Paris pourraient même baisser quelque peu… Ce qui n’est pas le cas des départements limitrophes de la Petite Couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val de Marne) pour lesquels les notaires prévoient une hausse d’environ 5.7% des prix pour les appartements et de 5.4% pour les maisons relate le site capital.fr.

La Grande Couronne

Et ce serait encore pire pour les départements de la Grande Couronne, plus riches en parcs et jardins et pourtant à quelques minutes de la capitale en transports en commun. Ainsi la Seine-et-Marne, l’Essonne, les Yvelines et le Val d’Oise pourraient voir les prix flamber de 6.5 % pour les appartements et de 7.7% pour les maisons.

Mais pourquoi les prix flambent-ils ?

Les notaires estiment que cette flambée des prix est due à la pandémie de Covid19… Et à ce nouveau besoin d’espace qu’ont provoqué les différents confinements… Ceux qui vivaient à Paris avant Mars 2020 et qui ont été confinés pendant deux mois, ont eu envie de Nature, d’espace et de… liberté peut-être ? Toujours est-il que de nombreux parisiens cherchent désormais à s’installer loin de la capitale en termes d’habitation. Mais pas trop loin non plus pour pouvoir continuer à y travailler par exemple.

Immobilier : le prix des maisons et des appartements devrait encore augmenter en région parisienne
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Mr.Whiskey

L’autre facteur d’expatriation des Parisiens vers la banlieue serait le télétravail…  En effet, il n’est plus nécessaire de vivre près du bureau pour pouvoir travailler… Et une petite tiny-house au fond du jardin aménagée en bureau, c’est quand même beaucoup plus sympa non ?

Deux départements très prisés par les citadins !

Parmi les huit départements qui forment l’Île-de-France, deux pourraient être encore plus impactés que les autres. La Seine-et-Marne (77) et le Val d’Oise (95) situés respectivement au Sud-Est de la région et au Nord-Ouest pourraient voir les prix augmenter plus encore que les autres !  Il faut dire que dans ces deux départements franciliens, on retrouve tous les critères pour séduire les citadins en mal de Nature… La plupart des villes et villages proposent des maisons ou appartements avec jardin. Et, de nombreux espaces verts ou forêts naturelles protégées sont à la disposition des habitants comme la Forêt de Fontainebleau (77) ou la Forêt de Montmorency (95).

De plus ces deux départements se trouvent à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Par les transports en commune, il faut compter environ une heure pour atteindre le centre de la capitale… Et il reste encore de nombreux espaces non construits qui permettent une vraie coupure pendant le weekend. Loin, bien loin, du brouhaha de Paris…

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page