Société

Loi Montagne : les amendes de classe 4 vont commencer à tomber à partir du 1ᵉʳ novembre 2023

La Loi Montagne entre dans une nouvelle ère avec des contraventions en 2023. Découvrez les équipements nécessaires, les régions concernées et soyez prêt pour les mois d'hiver à venir.

Dans moins de trois semaines, nous serons le 1ᵉʳ novembre, une date qui rime désormais avec une loi qui reviendra chaque automne : la loi Montagne. Cette loi, qui impose le port de chaînes ou de pneus neige dans certains départements français, entrera en vigueur chaque année au 1ᵉʳ novembre pour s’étendre jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Après deux hivers de mise en place et de transition, cette année, les contraventions vont tomber en cas de non-respect de cette loi. Et ce seront des amendes de classe 4 soit 135 € d’amende. Mais que dit cette loi ? Dans quelles régions est-elle effective ? Et quels sont les équipements appropriés ? On va tout vous expliquer !

La Loi Montagne, qu’est-ce que c’est ?

La loi Montagne existe depuis quelques années, mais elle était en période que l’on pourrait appeler transitoire. Elle s’applique à divers types de véhicules, et d’ailleurs à tous les véhicules ou presque. Cela concerne :

  • Les voitures particulières.
  • Les véhicules légers.
  • Les utilitaires.
  • Les camping-cars.
  • Les véhicules de transport de marchandises (N2 et N3).
  • Les autobus et autocars (M2 et M3, poids lourds).

Cette loi a été instaurée afin de renforcer la sécurité des usagers, mais également dans le but d’éviter les embouteillages qui mènent aux stations les jours de grandes affluences. La tolérance était de mise depuis son instauration en 2021. Cependant, à partir de ce 1ᵉʳ novembre, la loi sera donc appliquée dans sa totalité et répréhensible en cas de manquement. Les communes des départements concernées restent, en conséquence, libres d’appliquer ou non la loi Montagne. Une difficulté pour les automobilistes, car la loi peut différer d’une commune à l’autre, même si celles-ci sont limitrophes. En revanche, toutes les routes étant signalées par le panneau B26 exigent le port d’équipement de sécurité.

Les contrevenants risquent désormais une amende de 135 €.
Les contrevenants risquent désormais une amende de 135 €. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Qu’est-ce qui change au 1ᵉʳ novembre 2023 ?

Comme nous vous l’avons dit, cette loi vise à assurer la fluidité du trafic et de sécuriser les routes enneigées ou verglacées. En cas de non-respect de cette loi et du non-port des équipements de sécurité, les contrevenants risquent désormais une amende de 135 € et l’immobilisation de leur véhicule. Les autorités départementales et les préfets sont responsables de délimiter les zones d’application de cette loi dans leurs juridictions respectives, avec une période de tolérance s’étendant du 1ᵉʳ novembre 2021 à la fin de mars 2023.

Quels sont les équipements obligatoires et les régions concernées ?

Il est impératif d’avoir des pneus hiver 3PMSF (pneus neige) ou des pneus quatre saisons 3PMSF, ou tout autre dispositif antidérapant amovible (chaussettes à neige, chaînes à neige) installé sur au moins deux roues motrices. La révision de la loi Montagne 2 en 2021 impose aux fabricants d’équipement la production de pneus hiver ou quatre saisons certifiés arborant l’acronyme 3PMSF, symbolisé par un col montagneux à trois pics. D’autres homologations hiver telles que l’homologation M+S sont également acceptées.

Des pneus dédiés à la neige.
Des pneus dédiés à la neige. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les pneus dédiés à la neige, qu’ils soient cloutés ou non, sont tolérés jusqu’au 1ᵉʳ novembre 2024, selon les dernières informations disponibles. Les fabricants d’équipement proposent des pneus hiver ou 4 saisons certifiés avec l’acronyme 3PMSF, conformément aux dispositions de la loi Montagne 2 révisée en 2021. Malgré les spécifications techniques de ces pneus, les pneumatiques homologués M+S ne sont pas considérés comme des pneus hiver. Retrouvez la carte Loi Montagne actualisée pour la saison 2024, pour vous aider à préparer votre prochain séjour à la montagne. Voici un exemple d’équipement adapté à la Loi Montagne :

Meilleure Vente n° 1
Chaussettes à Neige Textile Homologué en 16662-1 - Deux Chaussette Neige pour Auto. Snow Sock Taille L pour R14-R20 (Les Misures pour Les Pneus sont Détaillèes à L'intérieur) (Control, L)
  • COMME DES CHAINES NEIGE, MAIS PLUS FACILES À MONTER: Avec les chaussettes voiture neige vous allez rouler silencieusement et simplement sur une route enneigée! Les chaussettes neige pour auto Active...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page