Société

Pour dénoncer la fermeture des cinémas, le Lux de Caen projette dans une église !

Le monde de la culture, du sport et du spectacle souffre affreusement de la crise sanitaire... Comme les restaurants, ils sont fermés depuis des mois, sans ressources... Alors ils montent au créneau pour dénoncer cette catastrophe à venir !

Vous connaissez peut-être Hubert-Félix Thiéfaine, chanteur rock depuis des décennies… Dans l’une de ses chansons, « La Vierge au Dodge 51 », il dit : « Les cinémas sont fermés, c’est la grève des clowns, alors je reste à ma fenêtre à regarder passer les camions militaires »

Même si les camions de militaires ne passent pas encore dans les rues, il faut bien avouer que le couvre-feu, la fermeture des lieux de cultures et des musées commencent à peser sur le public… Et, surtout sur les professionnels de la culture et des loisirs… Pour dénoncer la fermeture jugée inutile de ses salles, le cinéma Le Lux de Caen innove en matière de projection ! Explications.

À LIRE AUSSI :  Ubudu, un boitier de distanciation sociale qui sonne quand un collègue s'approche un peu trop...

Le Lux, comme tous les autres cinémas de France a du refermer ses portes lors du second confinement en Octobre… Malgré des mesures sanitaires drastiques prises par les directeurs de cinéma… Alors ils ont décidé de projeter le cinéma dans une église, puisque les lieux de culte, eux, peuvent accueillir du public !

C’est donc dans l’église du Vieux-Saint-Sauveur, proche du cinéma qu’a été projeté le film Michel-Ange d’Andrey Konchalovsky !  Une manière comme une autre de faire vivre le cinéma dans un lieu ouvert.

Une réouverture le 8 janvier vraiment ?

Les cinémas devraient rester fermés au moins jusqu’au 7 janvier, et au vu des derniers résultats des cas de Covid19, rien n’est moins sûr quant à la réouverture le 8 janvier ! Gautier Labrusse, directeur du cinéma explique à Liberté. « Les lieux de culte peuvent accueillir du public. Nous ne voulons pas opposer les lieux culturels et les lieux cultuels mais nous voulons marquer notre incompréhension » C’est la raison pour laquelle cette projection était réservée aux journalistes et aux professionnels du cinéma et du spectacle.

Les vacances de fin d’année, sont, normalement propices aux sorties ciné en famille… Cette année, il faudra donc faire sans les salles de cinéma… Une aubaine pour Netflix que dénonce les exploitants des salles de cinéma… Combien auront les reins assez solides pour survivre à ce chaos ?

Via
telerama.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page