Aéronautique

Mais au fait, que se passe-t-il si un astronaute meurt dans l’espace ?

Que faire dans le cas où un astronaute décéderait en pleine mission dans l’espace ? Voilà une question qui mérite d’être posée avec des périples qui s’annoncent de plus en plus longs et éloignés de la Terre.

Bien que devenir astronaute soit le rêve de tout enfant, il s’agit certainement de l’une des carrières les plus dangereuses qui soient. Dans l’espace, même un évènement mineur peut entraîner des conséquences graves, voire mortelles.

Bref, les astronautes courent constamment un grand danger de leur départ jusqu’à leur retour sur la terre ferme. Mais que se passe-t-il si, par malheur, un astronaute trouve la mort en pleine mission ? C’est la question à laquelle le journaliste français Norédine Benazdia a récemment répondu sur Twitter.

L’hygiène à bord avant tout

En fait, il existe plusieurs approches différentes que l’équipage peut adopter au cas où il y aurait un décès à bord du vaisseau spatial. Radiations mortelles, frappe d’un météorite lors d’une sortie extravéhiculaire, troubles engendrés par le manque de pesanteur… nombreux sont les évènements susceptibles d’entrainer la mort d’un astronaute. Si une personne subit une blessure mortelle, le reste de l’équipage devra prendre certaines précautions pour éviter une contamination en raison de la présence de bactéries sur le cadavre.

À cela s’ajoute le fait qu’un corps en décomposition dégage une odeur nauséabonde. « Une forte dose de radiation peut entrainer de graves maladies, voire la mort », a déclaré la NASA dans un rapport d’évaluation des risques encourus par les astronautes lors de missions spatiales.

Facilement observable depuis la Terre, admirez l'explosion de l'étoile V1405 Cas

Réduire le cadavre en miettes ?

Ainsi, si l’astronaute décède lors d’une sortie extravéhiculaire dans la Station spatiale internationale, le reste du groupe pourra laisser le corps à l’intérieur de la combinaison spatiale et le mettre dans une pièce froide en attendant qu’il soit ramené vers la Terre à bord d’une capsule.

Quel est le protocole de la NASA si un astronaute meurt dans l'espace ?
Congeler le corps pour ensuite le réduire en miette. Crédit photo : Shutterstock / Christian Pichlkastner

En 2005, la NASA a travaillé avec la société suédoise Promessa pour mettre au point la technique « Body Back ». Il s’agit de l’approche la “plus efficace” apparemment. L’idée consiste à glisser le cadavre dans un sac hermétique. Celui-ci est ensuite exposé aux températures glaciales de l’espace jusqu’à ce qu’il soit entièrement congelé. À l’aide d’une machine, l’équipage ferait vibrer le cadavre solidifié pour qu’il se brise en miettes avant de placer les fragments en lieu sûr en attendant le rapatriement vers la Terre. Mais il s’agit pour l’heure d’une pure théorie.

Une réglementation stricte

Par ailleurs, au cas où le décès serait survenu dans un monde lointain tel que Mars, l’idée consisterait à y enterrer le défunt. Cette approche présente toutefois un problème, car il faut respecter la protection planétaire qui consiste à ne pas transporter des microbes sur une autre planète. Dans ce cas, la voie de l’incinération serait la meilleure.

Les 12 objets les plus étranges de l’Univers (Partie 1)

Bien que la manière la plus simple de se débarrasser d’un cadavre lors d’une mission spatiale soit simplement de le jeter dans l’espace, cela est totalement illégal. Selon une réglementation des Nations Unies, il est interdit de polluer l’espace avec des “déchets” de toutes sortes, y compris les restes humains. En plus d’être susceptibles d’entrer en collision avec des engins spatiaux, les corps sans vie qui trainent dans l’espace pourraient effectivement se diriger vers d’autres planètes, risquant ainsi de contaminer celles-ci.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

5 commentaires

  1. Alors pour ce qui est des “températures glacial de l’espace”, c’est totalement faux vue que dans l’espace il n’y a pas d’air qui soit froid ou chaud…il n’y a rien en fait c’est le principe du vide.

  2. Roth si il fait ni froid ni chaud dans l’univers explique moi pourquoi le soleil a des flamme sans qu’il n’y est de température, la température fait partie des élément principale pour donner la vie sans cela nous ne pouvons pas avoir accès à la vie. Le monde, l’univers est constitué de bactéries et de molécule chaqu’une d’entre elles on des spécialités différente, par exemple pourquoi les ours polaire ne sont pas dans le desert, sans la chaleur du soleil et sans la fraîcheur de l’univers crois tu vraiment qu’on pourrais vivre sur terre, sans les température, l’H2O (eau) n’existerait peut-être pas chaque molécule se nourri d’une autre molécule pour pouvoir vivre, par exemple, quand tu mange une salade il y a des molécules qui sont n’escessaire pour te nourrir disont plutôt pour nourrir les molécules de ton Corp et sans les température de l’univers le soleil n’existerait pas l’ h2o sûrement pas non plus, ton plant de salade au quel tu te nourri n’existerait pas donc toi même tu n’existerait pas, pour faire cours la vie serai morte

  3. Et si on apprenait d’abord le français et l’orthographe avant de se lancer dans de grandes discussions ?

  4. Roth, vous parlez en tant que philosophe ou scientifique ?
    Ce principe du vide est une théorie d’un cerveau vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page